EU SEQUANA 2016

L’institut, à travers son département Risques et Crises,  a été retenu en janvier 2015 comme prestataire unique pour  accompagner la Zone de défense et de sécurité de Paris dans l’écriture et l’animation de l’exercice EU Sequana 2016.

Le département a créé une méthodologie spécifique de rédaction de scénarios afin de faire participer et jouer plus de 60 organismes différents pour cet exercice de gestion de crise européen.


 

9 mars 2016

Retour sur la troisème journée d’exercice EU Sequana 2016

  • L’eau continue de monter fictivement en Île-de-France plongeant les différents acteurs dans une crise de très longue durée.
  • À Austerlitz, la côte atteint 6m50 (correspondant au scénario R.07). Les murettes de protection maintiennent Paris hors d’eau. Pour autant, des débordements sont observés aux abords de l’hôpital européen Georges Pompidou et de la Préfecture de Paris et d’Île-de-France.
  • Des consignes d’auto évacuation ont été diffusées aux populations et la SNCF a déclaré la gratuité des transports Paris – Province. Des dispositifs de sécurisation des lieux d’habitation évacués ont été mis en place. Malgré les dispositifs de prise en charge des personnes très vulnérables activés, un SDF a disparu dans la Marne.
  • En raison de la mise hors service de certaines caméras de vidéosurveillance dans les quartiers privés d’électricité, des premiers actes de vandalismes sont répertoriés. Les premiers hommes des forces Neptune devraient arriver vendredi matin dans la capitale.

Selon les prévisions, la hausse du débit de la Seine va se poursuivre. La hauteur de la Seine à Austerlitz est susceptible de passer au-delà des 6m90 dans les prochaines heures...

10 mars 2016

Cela fait quatre jours que l’exercice EU SEQUANA 2016 a commencé. La côte observée à Austerlitz est aujourd'hui de 7m20 (scénario R.085).

  • L'ensemble des moyens disponibles est employé (sapeurs-pompiers, forces de l’ordre, etc, …). Les renforts européens sont en route et devraient arriver dans la soirée et la force Neptune (10 000 militaires) est en cours de déploiement.
  • Le taux d’absentéisme au travail est estimé à 35 % tout secteur d’activité confondu. Ceci peut s’expliquer en partie par la difficulté de se déplacer dans Paris. Les réseaux de transports sont très fortement perturbés, les gares de Lyon et d’Austerlitz sont fermées. 
  • La priorité première reste de faciliter l’auto-évacuation des populations, les trajets vers le Sud-Ouest et la Bretagne sont assurés par des contournements.
  • Autre point marquant de la journée ; l’évacuation des déchets devient réellement problématique. Les services ne parviennent plus à les collecter et à les traiter. Il est recommandé aux populations de  stocker provisoirement chez soi les déchets « secs » : emballages et autres déchets de plastique, métal, bois et verre en attente du retour à la normale de la collecte et du traitement sur l’ensemble de la région Ile-de-France.

Pour demain la hausse des niveaux d'eau se poursuit...

En savoir plus