Présentation

L’Institut National des Hautes Etudes de la Sécurité et de la Justice (INHESJ) publie depuis plus de vingt ans les Cahiers de la sécurité, qui deviennent en 2014 les Cahiers de la sécurité et de la justice. Ce trimestriel est la revue francophone de référence dans ces thématiques. A l'image de l'Institut, lieu de croisement de cultures, il ouvre ses colonnes aux  universitaires et aux chercheurs mais également aux acteurs du monde de la sécurité et de la justice des secteurs public et privé.

Sa ligne éditoriale est orientée sur l'analyse des menaces et des risques du monde contemporain, sur les stratégies de réponses et des outils pour les mettre en oeuvre.Les Cahiers de la sécurité de INHESJ sont devenus les Cahiers de la sécurité et de la justice à partir du numéro double 27-28 de 2014. Cette revue trimestrielle ouvre ses colonnes aux  universitaires, journalistes, chercheurs ainsi qu’aux acteurs de la sécurité publique et privée - et désormais maintenant de la justice. Ses études portent sur les menaces du monde contemporain et les stratégies à mettre en œuvre pour y répondre. Une revue faite par des experts qui intéressera un large public.
En matière de sécurité, l'entreprise est une cible comme les autres, d'autant plus exposée qu'elle est insérée dans un ensemble d'interdépendances nationales et internationales. Qu'elles soient grandes ou non, les entreprises sont les cibles de menaces protéiformes, telles que l'espionnage économique et les phénomènes de cyber-criminalité, ou bien encore les actions d'influence, de désinformation, d'atteinte à la réputation... Les employés qui y travaillent peuvent être eux-mêmes vecteurs ou cibles de telles actions. L'activité des entreprises est aussi potentiellement concernée par divers autres risques : technologiques, environnementaux... Dès lors, l'entreprise est pleinement un objet de la sécurité globale, et la sûreté dans sa globalité, elle-même une priorité stratégique nationale. Ce dossier apporte sur ces sujets des éclairages nouveaux grâce aux contributions d'experts du monde universitaire et des responsables institutionnels, privés ou publics. Par-delà les risques, ce numéro présente aussi les stratégies de prévention et de riposte que les différentes entités responsables, au sein de l'État et de la sphère économique mettent en place.


Cahiers de la sécurité et de la justice N°37 - L'enquête criminelle : la trace et la preuve
Depuis le début du XXe siècle, le déroulement d'une enquête criminelle est indissociable de l'activité de la police scientifique qui a investi divers domaines : médecine légale, balistique, techniques d'identification, toxicologie, recherche d'ADN... Or, les méthodes scientifiques ont considérablement évolué depuis lors. La démarche scientifique appliquée au travail de police est l'objet des sciences forensiques (méthodes d'analyse destinées à résoudre des enquêtes judiciaires, dans le domaine criminel ou légal) - que ce numéro des Cahiers de la sécurité intérieure explore en détail. Il présente ainsi les terrains d'investigation, par exemple à travers le travail intense du Service régional d'identité judiciaire de Paris, des outils, comme le fichier national d'identité balistique ou encore l'état de la recherche en matière d'analyse de la molécule ADN, présenté par le laboratoire d'hématologie médico-légale de Bordeaux, à la pointe de ce domaine d'expertise.

Sommaire

Année d'édition : 2017
Réf : 3303334701009
208 pages, 21 x 27 cm

Vente à La Documentation française 29-31 quai Voltaire Paris 75344 Cedex 07 - Tél : 00 33 (1) 01 40 15 71 1