La Lettre de l'INHESJ

Éditorial de l’INHESJ

La tradition des vœux de nouvelle année permet d’ouvrir un temps bref où le présent, c’est-à-dire le réel avec ses promesses et ses menaces, est mis entre parenthèses au bénéfice de l’avenir dans lequel on met tous ses espoirs.

L’année 2017 est d’ores et déjà inscrite dans une longue période de bouleversements qu’elle prolongera avec un degré d’intensité ignoré à ce jour, mais redouté compte tenu de la violence déployée au cours de l’année 2016, et particulièrement dans ses derniers mois. Le terrorisme qui a frappé durement notre pays, et continue à le menacer sans trêve, a fait prendre conscience au peuple français qu’il était entré, brutalement et durablement, dans une période de trouble d’une intensité jamais connue depuis plusieurs  générations. La maîtrise dont il a fait preuve dans ses réactions, comme la force de la mobilisation de l’Etat et de ses services pour affronter la menace, constituent une première victoire si l’on considère que l’objectif des terroristes est en premier lieu d’amplifier les fractures de la société française et d’en faire des instruments au service d’une logique  de destruction, dans le cadre de la guerre totale qu’ils nous ont déclaré. Quelle que soit la qualification donnée à la situation intérieure de la France, guerre ou non, les coups portés cherchent à abattre notre démocratie, et nous menons bien plusieurs combats, certes de nature différente mais procédant d’une stratégie globale, sur notre territoire et sur d’autres champs de bataille. Parler de « la France face au terrorisme », c’est assurément dessiner une mosaïque complexe de problématiques, faites de questions dites « de société » sur le plan intérieur et de données géopolitiques marquées par le choc d’intérêts aussi divers qu’opposés entre eux.

La fin de l’année 2016 est venue nous rappeler, s’il en était encore besoin, la dimension polysémique et internationale de la menace qui nous vise, la permanence de son imminence comme de la détermination de ceux qui la réalisent. L’attentat d’Istanbul concentre symboliquement les différentes dimensions du terrorisme actuel, par sa cible, par sa date, par son lieu. La Turquie est actuellement l’un des espaces stratégiques d’une confrontation mondiale entre religions, cultures, intérêts économiques et ambitions politiques. De la même manière, les évènements autour de la reprise d’Alep par l’armée syrienne sont lourds d’enjeux futurs qui vont bien au-delà du théâtre des opérations tragiques et sanglantes de ces derniers mois. La prise de conscience de la dimension mondiale d’une stratégie déclinée régionalement, dans un agenda maniant les symboles avec une intelligence morbide, nous oblige à développer notre  capacité à analyser avec précision la complexité de la situation, à éclairer par une recherche et des connaissances aussi rigoureuses qu’étendues les questions traitées, enfin à construire une réponse inscrite dans un temps long, intégrant toutes les dimensions du terrorisme islamiste, bien au-delà de la seule dimension guerrière.

Nous vivons une époque où le flux de l’information se caractérise par la vitesse et la quantité, rendant de plus en plus difficile la hiérarchisation des évènements (c’est-à-dire l’exercice de la raison) au profit de l’immédiateté de l’émotion. Notre Institut, avec les moyens qui lui sont dédiés et dans le cadre de ses missions, a un rôle à jouer dans ce travail de déchiffrement et de compréhension. Il mène sur ces questions, à travers ses activités de recherche, de formation, à travers l’organisation de débats, un travail permanent au service des responsables et de tous les acteurs opérationnels qui, sur le terrain, construisent aujourd’hui les réponses nécessaires.

Au moment où nous entrons dans l’année 2017, qui sera ma première année d’exercice à la tête de l’INHESJ, tous mes vœux leur sont destinés, à titre personnel comme à titre professionnel, pour que le courage, la ténacité et la raison ne faiblissent pas.

Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ

 

  Retour sur

LES ASSISES DE LA SÉCURITÉ PRIVÉE
LE 5 DÉCEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE - AMPHITHÉÅTRE FOCH
Colloque

« Nouvelles menaces , nouveaux défis pour une sécurité privée en pleine mutation ». Le secteur de la sécurité privée fait face à de profonds bouleversements : une reprise marquée notamment par le développement de nouveaux modèles de création de valeur avec une utilisation croissante des technologies du numérique. Les attentats de masse ont, par ailleurs, engendré une hausse importante de la demande de sécurité et posent avec accuité la question de l’évolution des missions et de la place de la sécurité privée. Comment favoriser et réguler ces nouvelles activités? Quel rôle peut-jouer la sécurité privée aux côtés des forces de sécurité publique? Comment se situe la France au niveau européen ?

>Discours de Bernard CAZENEUVE    
>Discours d'Hélène CAZAUX-CHARLES 
>Discours du préfet Jean-Paul CELET  
>Discours de Philip ALLONCLE 
>Intervention de Thomas CAMPEAUX
 

>Voir photothèque
>Programme

         

De gauche à droite :
Bernard CAZENEUVE, ancien ministre de l'Intérieur et actuel Premier ministre.

Yves Gimard (commissaire divisionnaire), Hélène CAZAUX-CHARLES (directrice de l'INHESJ), Jean-Paul CELET (directeur du CNAPS), Philip ALLONCLE (délégué aux coopérations de sécurité) et Alain BAUER (président du collège du CNAPS).
Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ et Bernard CAZENEUVE, ministre de l'Intérieur.

 

  Agenda

LE PRIX DE LA RECHERCHE INHESJ
AVRIL - ÉCOLE MILITAIRE

Prix
L’INHESJ organise en partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le «prix de la recherche INHESJ».
Chaque participant doit présenter une thèse, soutenue au cours de l’année 2016 ou 2015, en sciences humaines et sociales ou en droit portant sur les thématiques actuelles de sécurité et de justice, susceptible d’enrichir la réflexion des pouvoirs publics. Une dotation viendra récompenser la qualité de ce travail.
Le prix sera remis par le Secrétaire d’État chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche en avril 2017 au cours d’une cérémonie qui se déroulera à l’École Militaire.
Date limite de soumission des dossiers : 2 février 2017


 

 

 

 

>En savoir plus



ANALYSE PROCESSUELLE DE L'ENGAGEMENT DANS LES VIOLENCES EXTRÊMES
LE 07 FÉVRIER - ANGERS
Conférence
Romain Sèze, chercheur au département « Etudes et recherches » de l’INHESJ, interviendra à l'Université d'Angers.
 
RESSORTS DE L'ENGAGEMENT DANS LE DJIHADISME
LE 06 FÉVRIER - ANGERS
Conférence
Romain Sèze, chercheur au département « Etudes et recherches » de l’INHESJ, interviendra pour le rectorat d'Angers.


SALON SECOURS EXPO
DU 2 AU 4 FÉVRIER - PORTE DE VERSAILLES- PARIS

Conférence
Le salon Secours Expo rassemble l’ensemble de ces professionnels qu’ils soient volontaires, bénévoles, civils ou militaires et quels que soient leur niveau, expérience, fonction ou grade. Libre d’accès (sur pré-inscription), le salon offre l’opportunité à tous les passionnés de secourisme et de prévention de découvrir toutes les innovations des fournisseurs.
A cette occasion, Carole DAUTUN, cheffe du département Risques et crises,  participe au débat portant sur "Les maires sont-ils bien formés à la gestion de crise ? »  le 2 février de 16h à 17h. 
>Réservez votre badge

>Téléchargez le programme du salon


 

LA RADICALISATION COMME CONSTRUCTION POLITIQUE
LE 02 FÉVRIER - PARIS
Conférence
Romain Sèze, chercheur au département « Études et recherches » de l’INHESJ : états généraux contre la radicalisation du ministère de la Justice.
 

CYCLE DE CONFÉRENCES SÉCURITÉ-JUSTICE
LE 30 JANVIER - 75006 PARIS -
CENTRE ASSAS
Conférence
Dans le cadre du cycle de conférences sur la sécurité et la justice proposé par l’Institut d'Études Judiciaires (IEJ) de l'université Paris 2 et l’INHESJ, Romain SÈZE, chargé de recherche à l'INHESJ, interviendra sur le thème "La prévention de la radicalisation : la fabrication d'un nouveau paradigme sécuritaire" au 92 rue Assas, amphithéâtre 1.

 

FORMATION À LA GESTION DE CRISE AU PROFIT DES ELEVES DE L’ECOLE NATIONALE D’ADMINISTRATION (ENA)
DU 23 AU 25 JANVIER - STRASBOURG
Formation

Le département Risques et crises dispense une formation partagée entre théorie et pratique (exercices de mise en situation et médiatraining) afin de :
- sensibiliser les stagiaires au fonctionnement des services publics face à une crise majeure, dans le cadre de l’activation d’un Centre Opérationnel Départemental (COD) ;
- tester la capacité à s’organiser (définir les rôles de chacun, travailler en équipe) ;
- évaluer l’aptitude à distinguer l’essentiel de l’accessoire face à un flot d’informations continu et à prendre des décisions de bon sens et réalistes ;
- apprécier la capacité à prendre du recul face à l’évènement et à anticiper l’évolution de la situation ;          
- estimer la compétence à gérer la communication de crise.

 

FONDAMENTAUX DE LA GESTION DE CRISE AU PROFIT DE LA CELLULE D’APPUI AUX SITUATIONS D’URGENCE (CASU) DE L’INERIS
LE 19 JANVIER - VERNEUIL-EN-HALATTE
Formation
L'INERIS (Institut national de l’environnement industriel et des risques), souhaite rappeler les fondamentaux de la gestion de crise à ses ingénieurs d’astreinte et chefs opérations.
 
SESSION NATIONALE « SÉCURITÉ ET JUSTICE »
LE 18 JANVIER - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
Journée de sensibilisation aux fondamentaux de la gestion de crise, au profit des auditeurs de la session nationale « Sécurité et Justice ».
 
"DES ÉTOILES À LA BIODIVERSITÉ"
LE 17 JANVIER - ÉCOLE MILITAIRE - AMPHITHÉÅTRE FOCH
Conférence
Sommes-nous seuls dans l’Univers ? Voyager dans le temps, est-ce possible ? Les univers parallèles existent-ils ?
Le Monde présente Voyage dans le COSMOS, une collection de livres parrainée par Hubert Reeves pour percer les secrets de l’Univers et comprendre les découvertes les plus récentes.
À l'occasion du lancement de la collection, le Monde en partenariat avec l'INHESJ,  vous convie à une conférence animée par Pierre BARTHELEMY, journaliste au Monde, avec Hubert REEVES sur le thème "Des étoiles à la biodiversité".

 
 
 
 
 
 

SESSION NATIONALE "SÉCURITÉ ET JUSTICE"
DU 17 AU 20 JANVIER

Séminaire "migrations"
Les auditeurs de la 28e session nationale vont suivre plusieurs séquences sur la thématique des défis migratoires. Universitaires de haut niveau, cadres de directions ou d’offices centraux, attachés de sécurité intérieure : les intervenants débattront de tendances générales (frontières, urgence humanitaire, intégration économique des migrants, statut de l’enfant), comme de points d’actualité plus précis (enjeux géopolitiques de la Libye ou de la Grèce, problématique de Calais).
Le vendredi, la matinée commune avec l’IHEDN développera la dimension européenne de la crise migratoire actuelle.
Les auditeurs pourront par ailleurs se rendre à Roissy,  au centre de rétention administratif de Vincennes ou dans l’entreprise SAFRAN, ainsi que dans les compagnies et centre de crise de la préfecture de police, voire participer eux même à un exercice de gestion de crise mis en place par le département Risques et crises de l’Institut. Certains accompagneront de nuit des compagnies des brigades de sapeurs-pompiers de Paris ou un groupement de gendarmerie francilien.


Groupement de gendarmerie de Versailles

 

SESSION NATIONALE « MANAGEMENT STRATÉGIQUE DE LA CRISE »                                                                                    
DU 16 AU 20 JANVIER - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
Quatrième séminaire de la session « Management stratégique de la crise » dédié à la communication de crise, avec notamment une intervention d’Emmanuel BLOCH (Thales) et des visites à la Maison de la Radio et au Centre de crise SNCF.
Joy DRUSCHER, responsable de la communication de crise de la SNCF entouré par les auditeurs.
 
DÉFIS N°7                                                                                            
JANVIER - PARIS
Publication
Le département Intelligence et sécurité économiques de l'INHESJ a publié le septième numéro de la revue Défis concernant "L'entreprise face au terrorisme".
"Comment éviter la tentation de la fracture sociale, identitaire et religieuse ; acte précurseur de la guerre civile ?" C’est l’une des questions posées par Diane de LAUBADÉRE, rédactrice en chef de la revue Défis, dans ce Numéro 7 consacré à « L’entreprise face au terrorisme ». La revue Défis montre une nouvelle fois que  "la prise de conscience de l’ensemble des risques et menaces qui pèsent actuellement sur les entreprises est en effet un enjeu majeur pour l’avenir économique et le développement de nos territoires" comme le souligne Angélique LAFONT, chef du département Intelligence et sécurité économiques.

 

 

 

 

 

 
DÉLÉGATION ÉQUATORIENNE                                                                                   
LE 13 JANVIER - ÉCOLE MILITAIRE
Partenariat
Mme Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l’INHESJ a reçu M. Mauro TOSCANINI SEGALE, recteur et M. Tito DELGADO, conseiller Sécurité de l’Universidad Catolica de Santiago de Guayaquil (USCG) de la République d’Equateur. La délégation équatorienne est en France afin de rencontrer d’éventuels partenaires dans le cadre de la création d’un cycle sur la sécurité internationale.
 
 
De gauche à droite : la délégation équatorienne, Hélène CAZAUX-CHARLES entourée de Déborah ALIMI et Nacer LALAM, chercheurs au département.
 
EXERCICE DE GESTION DE CRISE AU PROFIT DES CONSULS GÉNÉRAUX                                                                                          
LE 12 JANVIER - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
Formation des Consuls généraux à la gestion de crise, dans le cadre du partenariat avec le MAEDI et le Centre de crise et de Soutien (CDCS).
 
"LES VIOLENCES ET LES INCIVILITÉS RECENSÉS DANS LE FOOTBALL AMATEUR"                                                                                       
LE 12 JANVIER
Publication
En 4 pages, la note de l'ONDRP vise à donner au lecteur un éclairage synthétique sur une problématique liée à la délinquance. Ce neuvième numéro, réalisé par Camille VANIER, présente "les violences et les incivilités recensées dans le football amateur" pour la saison 2015/2016.
 
LA PRÉVENTION DE LA RADICALISATION : QUELS ENJEUX POUR LES TERRITOIRES ?
LE 10 JANVIER - PARIS
Conférence
Romain Sèze, chercheur au département Études et recherches de l’INHESJ, répondra à la problématique de la prévention de la radicalisation et des enjeux pour les territoires, pour l'Association nationales des auditeurs de l'INHESJ.
 
RAPPORT ANNUEL SUR "LES CRIMES ET DÉLITS DANS PARIS ET LE GRAND PARIS"                                                                                  
LE 03 JANVIER
Publication
Une fiche thématique du rapport annuel sur "les crimes et délits dans Paris et le Grand Paris" a été réalisée par Jean-Luc BESSON.
>Revue de presse
>Télécharger la fiche
 
MARGIN                                                                                            
LE 23 DÉCEMBRE - PARIS
Projet européen
L’équipe de l’ONDRP vient de remettre aux organisateurs du projet un 3ème rapport de recherche. Celui-ci clôture six mois d’observation participante (juillet 2016 – décembre 2016), pendant lesquels les chargés de recherches ont passé entre 6 et 8 heures par jours dans deux quartiers parisiens, Europe (8ème arrondissement) et Danube – Solidarité (19ème arrondissement). L’objectif de ce travail en immersion est d’analyser les questions d’insécurité, telles qu’elles sont perçues par les acteurs locaux et les habitants.


"LE RÔLE DES ÉLÉMENTS DE SÉCURITÉ LORS DES CAMBRIOLAGES"                                                                                          
LE 21 DÉCEMBRE
Publication
Pour aborder un thème précis et diffuser des résultats de cadrage sur un phénomène de délinquance, l’observatoire a créé un type de publication appelé « Grand Angle ». Ce numéro, réalisé par Amandine SOURD et Vincent DELBECQUE, présente le rôle des éléments de sécurité face aux cambriolages à travers l'enquête « Cadre de vie et sécurité ».
 
LES RELATIONS POLICE-POPULATION                                                                                                
LE 15 DÉCEMBRE - UNIVERSITÉ GRENOBLE ALPES, LABORATOIRE PACTE
Journée d’étude
La question des rapports police-population occupe depuis les années 1960 une place centrale dans les recherches en sciences sociales sur le maintien de l’ordre et la sécurité.
Anne Wuilleumier, chargée de recherches au département Études et recherches de l'INHESJ, intervient sur la thématique : "De l’élasticité du rôle policier : Enseignements tirés de l’étude du répertoire pédagogique des policiers-éducateurs en France et au Canada".
 

VIIÈME ASSISES NATIONALES DE LA RECHERCHE STRATÈGIQUE  
LE 15 DÉCEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE
Colloque

La mondialisation, l’intégration par les échanges, la circulation des personnes, des services et des biens, les tendances à l’uniformisation culturelle ont pu faire croire à une convergence vers l’unité du monde et à la construction d’une « communauté internationale ». Certains avaient prophétisé la fin de l’histoire, d’autres encore entrevoyaient que la planète deviendrait plate grâce à l’abolition des barrières physiques et mentales que devait permettre la diffusion universelle des technologies d’information et de communication. La société internationale devait ainsi se structurer non pas autour des états, des puissances et des rapports de force, mais trouver son unité dans l’instantanéité et l’universalité des échanges interpersonnels.

L’Europe, construite sur le droit et sur la culture du compromis, apparaissait comme la pointe avancée de ce mouvement. Elle avait aboli la violence comme instrument de règlement des différends entre états et au sein des états, montrant ainsi l’exemple au reste du monde…
S’inscrivant dans l’actualité, à travers une approche transversale et prospective, les VIIèmes Assises Nationales de la Recherche Stratégique auront pour thème cette année : un monde fragmenté
>S'inscrire
>Programme



FONDAMENTAUX DE LA GESTION DE CRISE AU PROFIT DE L’ISCOM                                                                                                 

LE 14 DÉCEMBRE - PARIS
Formation
L'ISCOM, Institut Supérieur de Communication et Publicité, forme ses étudiants à des postes à responsabilité, impliquant vision stratégique et maîtrise opérationnelle de la fonction communication dans l'entreprise.

 
CRITIQUES RADICALES, ÉTHIQUES ALTERNATIVES, LÉGITIMATION DE LA VIOLENCE                                                                                                 

LE 14 DÉCEMBRE - UNIVERSITÉ DE BORDEAUX
Colloque
Romain Sèze, chercheur dans le département « Etudes et recherches » de l’INHESJ, interviendra sur la thématique "Itinéraire d’un djihadiste. Engagement et désengagement d’un candidat au martyr"

 
GESTION DE CRISE AU PROFIT DE L’ENCADREMENT SUPERIEUR DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE, EN PARTENARIAT AVEC L'ESENESR                                                                                                    

DU 13 AU 14 DÉCEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
"La sécurité des écoles et des établissements scolaires est une priorité absolue", ont indiqué la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministre de l’Intérieur, dans une instruction datée du 29 juillet 2016. Cette formation permettra à l’encadrement supérieur de l’Éducation nationale : recteurs, inspecteurs d’académie, secrétaires généraux d’académie et directeurs de cabinet de recteurs nouvellement nommés, de se préparer à la gestion de crise. Des apports théoriques et méthodologiques, associés à un exercice de mise en situation, leur permettent d’appréhender la spécificité des crises complexes, de se confronter à la prise de décision sous contrainte et à la communication de crise.

 
SESSION NATIONALE « MANAGEMENT STRATEGIQUE DE LA CRISE »
DU 12 AU 16 DÉCEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
3e séminaire de la session Management stratégique de la crise intitulé « Dispositif de crise » (2/2), avec notamment des modules sur le Plan de Continuité d’activité (PCA) et 2 exercice de mise en situation de crise.

 
GESTION DE CRISE AU PROFIT DES EQUIPES DE DIRECTION DE L’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE AGRICOLE                                                                                                      
DU 08 AU 09 DECEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
En partenariat avec la Direction générale de l'enseignement et de la recherche (DGER), cette formation permet aux équipes de direction des établissements de l’enseignement technique agricole de se préparer à la gestion de crise. Des apports théoriques et méthodologiques, associés à un exercice de mise en situation, leur permettent d’appréhender la spécificité des crises complexes et de se confronter à la prise de décision sous contrainte et à la communication de crise.

LA RÉPONSE JUDICIAIRE AU TERRORISME AU REGARD DE LA CHARTE DES DROITS FONDAMENTAUX DE L'UE. LUTTE CONTRE LA RADICALISATION VIOLENTE ET PROTECTION DES LIBERTÉS FONDAMENTALES
LE 08 DECEMBRE - ÉCOLE NATIONALE DE LA MAGISTRATURE- CONSEIL EUROPÉEN (STRASBOURG)
Conférence
Romain Sèze, chercheur dans le département Études et recherches de l’INHESJ, répondra à la problématique de la radicalisation au niveau européen.
 
PRÉSENTATION DE L'ENQUÊTE DE VICTIMATION "CADRE DE VIE ET SÉCURITÉ" 2016
LE 07 DECEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE
Conférence de presse
L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) a présenté son rapport annuel lors d'une conférence de presse à l'École militaire portant sur la victimation 2015 et les opinions mesurées lors de l'enquête "Cadre de vie et sécurité" 2016.
 
De gauche à droite : Cyril RIZK responsable des statistiques de l'ONDRP, Christophe SOULLEZ chef de l'ONDRP, Stefan LOLLIVIER président du conseil d’orientation de l’ONDRP, et Hélène CAZAUX-CHARLES directrice de l'INHESJ.
 >Rapport annuel 2016
 
SESSION NATIONALE "LUTTE CONTRE LE TERRORISME"
DU 06 AU 09 DÉCEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE
Séminaire
Après un an de régime d’Etat d’urgence faisant suite aux attaques terroristes qui ont secoué Paris le 13 novembre 2015, la 28ème session nationale sécurité et justice de l’INHESJ a consacré son séminaire de décembre à la lutte antiterroriste.
Introduit par Madame Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice, a ainsi été l’occasion de faire le point sur l’état de la menace et son traitement pénal.
Praticiens (Jean François GAYRAUD, commissaire divisionnaire, adjoint au chef de l’Unité de coordination de lutte anti-terroriste, Madame Christine LAZERGES, présidente de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), Marik FETOUH, adjoint au maire de Bordeaux, Frédéric DUPUCH, inspecteur général de la police nationale, et direction de l’Institut national de police scientifique (INPS) de la Police nationale, François MOLINS, procureur de la république près le tribunal de grande instance de Paris), chercheurs (Gérard CHALIAND, sociologue et géopolitologue, Monsieur Antoine GARAPON, secrétaire général de l’Institut des hautes études sur la justice) et grand témoins (Louis Gautier, Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale, Stéphane LACOMBE, directeur adjoint de l’AfVT, Monsieur le député Alain MARSAUD, ancien chef du Service central de lutte antiterroriste au parquet de Paris),  ont confronté leurs expériences et leurs points de vue dans un échange fructueux.
Les visites ont été l’occasion de se pencher sur la sécurisation de sites sensibles accueillant un nombre important de visiteurs (Disneyland Paris, Musée du Louvre), d’aborder les nouveaux moyens mis à la disposition des magistrats et des enquêteurs par les avancées de la police technique et scientifique (Pole judicaire de la gendarmerie nationale) et de se rendre dans le centre névralgique des salles d’information et de commandement de la préfecture de police de Paris (Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne et Direction de l’ordre publique et de la circulation).
Enfin le séminaire s’est terminé par une journée commune, le vendredi 9 décembre, avec l’Institut des hautes études de la défense nationale (IHEDN), avec une démonstration des savoir-faire de la Brigade de recherche et d’intervention de la Préfecture de police de Paris à l’occasion d’un exercice de résolution de prise d’otage sur une péniche.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
GESTION DE CRISE AU PROFIT DE LA CHAINE DE COMMANDEMENT TERRITORIALE
DU 06 AU 07 DECEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
Cette formation permet aux membres du corps préfectoral (Préfets, sous-préfets et directeurs de cabinet), les commandants de groupement de gendarmerie (leurs adjoints ou les officiers «opération»), aux directeurs départementaux des services d’incendie et de secours, (leurs adjoints et officiers en charge des opérations ou de la planification), ainsi qu’aux directeurs départementaux de la sécurité publique ou leurs adjoints (responsables territoriaux des autres services opérationnels de la Police nationale) et certains personnels de direction ou de structures dépendant d’autres ministères (santé, MEDDE, défense...) de s’entraîner ensemble pendant 2 jours au cours d’exercices de mise en situation de crise. Ils peuvent ainsi appréhender la spécificité des crises complexes (NRBC, risques technologiques, naturels, sanitaires...), apprendre à construire la décision au sein d’un Centre Opérationnel Départemental, se confronter à la prise de décision sous contrainte et à la communication de crise.
 
LA RADICALISATION: DE L'ACTION PUBLIQUE À LA RECHERCHE
Le 06 DECEMBRE - UNIVERSITÉ LILLE 3
Intervention
Romain Sèze, chercheur dans le département Études et recherches de l’INHESJ, interviendra dans le Master 2 Psychologie et justice à l'Université Lille 3
 
GESTION DE CRISE AU PROFIT DE L’ACADEMIE DE PARIS
DU 05 AU 06 DECEMBRE - ACADÉMIE DE PARIS
Formation
"La sécurité des écoles et des établissements scolaires est une priorité absolue", ont indiqué la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministre de l’Intérieur, dans une instruction datée du 29 juillet 2016. Cette formation permettra aux équipes de l’Académie de Paris, de se préparer à la gestion et à la communication de crise.
 

CYCLE DE CONFÉRENCES SÉCURITÉ-JUSTICE
LE 5 DÉCEMBRE - 75006 PARIS -
CENTRE ASSAS
Conférence
Dans le cadre du cycle de conférences sur la sécurité et la justice proposé par l’Institut d'études judiciaires (IEJ) de l'université Paris 2 et l’INHESJ, Christophe SOULLEZ, chef de l'Observatoire national de la délinquance et de la réponse pénale (ONDRP), interviendra sur le thème : "La mesure de la délinquance en France ?" au 92 rue Assas, amphithéâtre 1.

 

LES ASSISES DE LA SÉCURITÉ PRIVÉE
LE 5 DÉCEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE - AMPHITHÉÅTRE FOCH
Colloque

« Nouvelles menaces , nouveaux défis pour une sécurité privée en pleine mutation ». Le secteur de la sécurité privée fait face à de profonds bouleversements : une reprise marquée notamment par le développement de nouveaux modèles de création de valeur avec une utilisation croissante des technologies du numérique. Les attentats de masse ont, par ailleurs, engendré une hausse importante de la demande de sécurité et posent avec accuité la question de l’évolution des missions et de la place de la sécurité privée. Comment favoriser et réguler ces nouvelles activités? Quel rôle peut-jouer la sécurité privée aux côtés des forces de sécurité publique? Comment se situe la France au niveau européen ?

>Discours de Bernard CAZENEUVE
>Discours d'Hélène CAZAUX-CHARLES
>Discours du préfet Jean-Paul CELET
>Discours de Philip ALLONCLE

>Intervention de Thomas CAMPEAUX


>Voir photothèque
>Programme

         

De gauche à droite :
Bernard CAZENEUVE, ancien ministre de l'Intérieur et actuel Premier ministre.

Yves Gimard (commissaire divisionnaire), Hélène CAZAUX-CHARLES (directrice de l'INHESJ), Jean-Paul CELET (directeur du CNAPS), Philip ALLONCLE (délégué aux coopérations de sécurité) et Alain BAUER (président du collège du CNAPS).
Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ et Bernard CAZENEUVE, ministre de l'Intérieur.

 

SÉMINAIRE DE FORMATION À LA GESTION DE CRISE DES ÉQUIPES DE DIRECTION DE L’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE AGRICOLE, EN PARTENARIAT AVEC LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE (DGER) 
DU 1er AU 2 DECEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE
Formation

Cette formation permet aux équipes de direction des établissements de l’enseignement technique agricole de se préparer à la gestion de crise. Des apports théoriques et méthodologiques, associés à un exercice de mise en situation, leur permettent d’appréhender la spécificité des crises complexes et de se confronter à la prise de décision sous contrainte et à la communication de crise.

GESTION DE CRISE AU PROFIT DE RADIO FRANCE 
Le 30 NOVEMBRE - RADIO FRANCE, PARIS
Formation

Formation théorique dont l’objectif est de sensibiliser les managers et personnels de Radio France aux situations de crise et au processus de décisions et de communication, afin de renforcer leur « culture de crise » et améliorer les procédures de gestion de crise.

GESTION DE CRISE AU PROFIT DE L’ENCADREMENT SUPERIEUR DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE, EN PARTENARIAT AVEC L'ESENESR 
DU 28 AU 29 NOVEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE
Formation

La sécurité des écoles et des établissements scolaires est une priorité absolue", ont indiqué la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche et le ministre de l’Intérieur, dans une instruction datée du 29 juillet 2016. Cette formation permettra à l’encadrement supérieur de l’Éducation nationale : recteurs, inspecteurs d’académie, secrétaires généraux d’académie et directeurs de cabinet de recteurs nouvellement nommés, de se préparer à la gestion de crise. Des apports théoriques et méthodologiques, associés à un exercice de mise en situation, leur permettent d’appréhender la spécificité des crises complexes, de se confronter à la prise de décision sous contrainte et à la communication de crise.

GESTION DE CRISE DES PRÉFETS NOUVELLEMENT NOMMÉS 
DU 24 AU 25 NOVEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE
Formation

Cette formation permet aux préfets nouvellement nommés de s’entraîner à construire la décision au sein d’un Centre Opérationnel Départemental, à se confronter à la prise de décision sous contrainte et à communiquer durant une crise au cours d’un exercice de mise en situation.
 

GESTION DE CRISE POUR LES ÉQUIPES DE DIRECTION DE L'ADMINISTRATION PÉNITENTIAIRE
DU 22 AU 23 NOVEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE
Formation

Le monde pénitentiaire peut être confronté à des risques de natures différentes. Certains sont liés à des événements exogènes, difficilement maîtrisables par l’administration pénitentiaire : risques naturels (inondations, tempêtes) et industriels dont les effets induiront des conséquences pouvant être graves, risques sanitaires, risques sécuritaires ou actes de malveillance liés à des mouvements de détenus ou à des personnes extérieures à l’établissement. D’autres risques peuvent être générés par le monde pénitentiaire lui-même (dysfonctionnement organisationnel, actes de violence perpétrés par des personnes détenues, etc.). Cette formation a pour objet d'établir les conditions spécifiques d'organisation de la formation à l'attention des directeurs des services pénitentiaires et prioritairement des chefs d'établissement pénitentiaire.


GESTION DE CRISE AU PROFIT DE L’ENCADREMENT SUPERIEUR DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE, EN PARTENARIAT AVEC L'ESENESR  
DU 21 AU 22 NOVEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE
Formation

"La sécurité des écoles et des établissements scolaires est une priorité absolue", ont indiqué la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministre de l’Intérieur, dans une instruction datée du 29 juillet 2016. Cette formation permettra à l’encadrement supérieur de l’Éducation nationale : recteurs, inspecteurs d’académie, secrétaires généraux d’académie et directeurs de cabinet de recteurs nouvellement nommés, de se préparer à la gestion de crise. Des apports théoriques et méthodologiques, associés à un exercice de mise en situation, leur permettent d’appréhender la spécificité des crises complexes, de se confronter à la prise de décision sous contrainte et à la communication de crise.

OUVERTURE DU 7ÈME CYCLE DE SPÉCIALISATION « SÉCURITÉ DES USAGES NUMÉRIQUES  » EN PARTENARIAT AVEC LE CIGREF
21  NOVEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE
Formation

L’information est désormais au cœur des actifs immatériels de l’entreprise et constitue un élément clé de sa performance. L’évolution de l’Internet a par ailleurs conféré aux systèmes d’information une dimension incontournable du développement de l’économie. La sécurité numérique représente donc un enjeu majeur pour la pérennité et la compétitivité des entreprises.
Pour cela, le département Intelligence et sécurité économiques organise, en partenariat avec le CIGREF, le Club informatique des grandes entreprises françaises, le cycle de spécialisation « Sécurité des usages numériques », afin de délivrer les savoir-faire visant l’identification, l’évaluation et la maîtrise de l’ensemble des risques et des malveillances à tous ceux qui veulent mieux comprendre les enjeux de la Sécurité Numérique au sein des entreprises.
Le 21 novembre 2016, les auditeurs de la 7ème promotion de ce cycle annuel de spécialisation ont été chaleureusement accueillis par Frédéric DESAUNETTES, Directeur adjoint de l’Institut,  Jean-Claude LAROCHE, administrateur du CIGREF et directeur des Systèmes d'Information chez EDF.



LA SÉCURITÉ À L'ÉCOLE   
LE 21 NOVEMBRE DE 9H30 à 12h30- ÉCOLE MILITAIRE-AMPHITHÉÅTRE MOORE
Colloque

Pendant 4 ans, de janvier 2013 à novembre 2016, une équipe de chercheurs pluridisciplinaire de l’INHESJ et de l’UPEC s’est intéressée aux dispositifs construits par l’école autour des problématiques de sécurité, en lien avec les forces de police, en France et à l’étranger. Mais, s’il est relativement aisé d’identifier le développement depuis les années 1980/1990 de dispositifs coopératifs, parfois durables, leur sens est beaucoup plus incertain. Que signifie réellement la notion de « sécurité à l’école ?
>Programme
>Synthèse

 

                           

De gauche à droite; discours d'introduction de Fréderic DESAUNETTES, directeur adjoint ; Présentation des résultats du rapport final IPOGEES par Anne WUILLEMIER et Eric DEBARBIEUX professeur en Sciences de l'éducation Université Paris-Est Créteil, Laboratoire LIRTES-OUIEP; Benjamin MOIGNARD, Maître de conférences en sociologie, Université Paris-Est Créteil, Laboratoire LIRTES-OUIEP.


GESTION DE CRISE AU PROFIT DE RADIO FRANCE
DU 17 AU 18 NOVEMBRE -
RADIO FRANCE, PARIS
Formation
Formation théorique dont l’objectif est de sensibiliser les managers et personnels de Radio France aux situations de crise et au processus de décisions et de communication, afin de renforcer leur « culture de crise » et améliorer les procédures de gestion de crise.

 

PENSER LES NOUVELLES PROBLÉMATIQUES ÉDUCATIVES
du 16 au 18 NOVEMBRE -
UNIVERSITÉ PARIS-EST-CRÉTEIL
Colloque international
Dans la plupart des systèmes éducatifs massifiés, l’école n’a plus l’apanage de la transmission des savoirs et de la prise en charge de l’ensemble des problématiques scolaires et éducatives. Sa capacité à porter seule les réponses aux défis démocratiques qu’on lui assigne est remise en cause par les faits.
Anne WUILLEUMIER, chargée de recherche de l’INHESJ, interviendra avec Éric DEBARBIEUX, le jeudi 17 novembre 2016 entre 14h et 16h dans le cadre d’un symposium « École et sécurité. Les contours flous d’une nouvelle problématique éducative » sur le thème de « La sécurité à l’école. Entre sale boulot et action publique par le bas », puis le vendredi 18 novembre, entre 11h15 et 13h15 sur la coopération entre la police et l’école : « Une alliance éducative au service de la resocialisation des normes institutionnelles ».

 

GESTION DE CRISE AU PROFIT DE LA 28e SESSION NATIONALE « SECURITE ET JUSTICE »
LE 16 NOVEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
Les fondamentaux de la gestion et communication de crise sont présentés aux auditeurs volontaires de la 28e Session nationale « Sécurité et Justice ». Un exercice de mise en situation leur est ensuite proposé, afin de leur permettre d’appréhender la spécificité d’une crise complexe.

SESSION NATIONALE « SÉCURITÉ ET JUSTICE »
DU 15 AU 18 NOVEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
Les auditeurs de la 28e  session nationale ont suivi plusieurs séquences sur la thématique "Les autorités publiques et privées face aux nouvelles crises majeures".
Les intervenants ; préfet, député, avocat, médecins, chercheurs, cadres d’entreprise, de la police et de la gendarmerie, ont débattu de tendances générales portant sur plusieurs sujets. Sur l'organisation nationale et la culture partagée autour des crises, la guerre économique mondiale et sûreté des entreprises, comme de points d’actualité plus précis notamment la sécurité sanitaire en période de changement climatique, les lanceurs d’alerte ou les risques NRBC.
Les auditeurs ont par ailleurs pu se rendre à l’état-major de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris ainsi que dans les centres de crise, de la RATP, de la gendarmerie ou de la préfecture de police, voire participer eux même à un exercice de gestion de crise mis en place par le département Risques et crises de l’Institut. Certains ont accompagné de nuit des compagnies des brigades de sapeurs-pompiers de Paris.

 

SESSION NATIONALE « MANAGEMENT STRATEGIQUE DE LA CRISE »
DU 14 AU 18 NOVEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
Le 2e séminaire de la session  intitulé « Dispositif de crise », s'est déroulé en présence de plusieurs intervenants, dont le Préfet BOLOT, directeur de la protection et de la sécurité de l'Etat au SGDSN.

SESSION NATIONALE SPÉCIALISÉE "PROTECTION DES ENTREPRISES ET INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE"»
DU 14 AU 18 NOVEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE

Séminaire « Organisation d’un dispositif de protection globale »
Les auditeurs de la 20ème Session nationale spécialisée « Protection des entreprises et intelligence économique » se sont retrouvés le 14 novembre 2016 pour une nouvelle semaine de formation, sur le thème « Organisation d’un dispositif de protection globale ».
Dans le cadre ce séminaire les auditeurs ont pu bénéficier d’une approche holistique des risques et menaces pouvant impacter les entreprises aujourd’hui ainsi que les politiques opérationnelles pouvant être mises en œuvre pour s’en prémunir. Ce fût également l’occasion pour les auditeurs d’appréhender concrètement un ensemble de savoir-faire et techniques liés au domaine de la veille lors d’un exercice opérationnel en salle informatique.   

 

                                                                     


GESTION DE CRISE AU PROFIT DE L’ENCADREMENT SUPERIEUR DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE, EN PARTENARIAT AVEC L'ESENESR
DU 14 AU 15 NOVEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
"La sécurité des écoles et des établissements scolaires est une priorité absolue", ont indiqué la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministre de l’Intérieur, dans une instruction datée du 29 juillet 2016. Cette formation permettra à l’encadrement supérieur de l’Éducation nationale : recteurs, inspecteurs d’académie, secrétaires généraux d’académie et directeurs de cabinet de recteurs nouvellement nommés, de se préparer à la gestion de crise. Des apports théoriques et méthodologiques, associés à un exercice de mise en situation, leur permettent d’appréhender la spécificité des crises complexes, de se confronter à la prise de décision sous contrainte et à la communication de crise.


CYCLE DE CONFÉRENCES SÉCURITÉ-JUSTICE
LE 14 NOVEMBRE - 75006 PARIS -
CENTRE ASSAS
Conférence
Dans le cadre du cycle de conférences sur la sécurité et la justice proposé par l’Institut d'Études Judiciaires (IEJ) de l'université Paris 2 et l’INHESJ, Déborah ALIMI et Nacer LALAM, chargés de recherches à l'INHESJ, interviendront sur le thème : "Les récents débats en matière de politique internationale des drogues" au 92 rue Assas, amphithéâtre 1.

 

COMMUNICATION DE CRISE AU PROFIT DU MASTER ALISEE
LE 09 NOVEMBRE -  PARIS

Formation
Les crises sanitaires, de plus en plus fréquentes, constituent une crainte majeure pour les organismes publics et privés. Leur gestion nécessite une connaissance scientifique de la nature des risques et de leurs impacts mais aussi des compétences juridiques.et économiques.
Le MS ALISEE, délivré par l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ou l’Université Paris Descartes, apporte cette double compétence au service d’une gestion intégrée globale et efficace des risques sanitaires alimentaires et environnementaux..

 

LES RENCONTRES DES ACTEURS PUBLICS
LE 9 NOVEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE
Rencontre - débat

Depuis leur création en 2007, les Rencontres des Acteurs publics (RAP) sont l'occasion d'un débat autour des politiques publiques. Élus, membres du gouvernement, hauts fonctionnaires, experts y débattent sous le contrôle de la rédaction d'Acteurs publics qui en rend compte dans l'ensemble de ses publications. Traditionnellement organisées en 3 jours au Conseil économique, social et environnemental, la formule des RAP évolue en 2016. Elles sont dorénavant réparties sur 4 jours dans l'année. Chacune de ces journées étant plus spécialement dédiée à l'une des 4 thématiques des Clubs : Performance publique, environnement, santé-social, sécurité intérieure.
L'INHESJ en partenariat avec Acteurs publics organise la dernière journée des RAP de l'année 2016 consacrée à la sécurité intérieure et soutenue par le Club des acteurs de la sécurité intérieure.

>Programme
> Discours d'introduction de la directrice Hélène CAZAUX-CHARLES


 

 

 

                                        

Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ                 Alain BAUER, professeur titulaire de la Chaire de Criminologie du CNAM, président du CNAPS

                                      Pascal LALLE, directeur central de la sécurité publique; Michel FIZE, sociologue et chercheur au CNRS
Jean-Louis BRUGUIÈRE 

ancien juge antiterroriste
ancien haut représentant de l’Union européenne auprès des États-Unis pour la lutte contre le financement du terrorisme
 

 

                                                                             

Philippe HOUILLON, député LR du Val d'Oise ; Général de brigade Thierry CAYET, sous-directeur de la sécurité publique et de la sécurité routière de la direction des opérations et de l'emploi de la direction générale de la gendarmerie nationale

 

                                             

Jacques TOUBON, Défenseur des droits                Robert HERRMANNPrésident de l’Eurométropole de Strasbourg et adjoint au Maire en charge de la sécurité et de la tranquillité publique; Guillaume POUPARD, directeur général de l’ANSSI

 

GESTION DE CRISE DE LA CHAINE DE COMMANDEMENT TERRITORIALE
DU 08 AU 09 NOVEMBRE– ECOLE MILITAIRE
Formation

Cette formation permet aux membres du corps préfectoral (Préfets, sous-préfets et directeurs de cabinet), les commandants de groupement de gendarmerie (leurs adjoints ou les officiers «opération»), aux directeurs départementaux des services d’incendie et de secours, (leurs adjoints et officiers en charge des opérations ou de la planification), ainsi qu’aux directeurs départementaux de la sécurité publique ou leurs adjoints (responsables territoriaux des autres services opérationnels de la Police nationale) et certains personnels de direction ou de structures dépendant d’autres ministères (santé, MEDDE, défense...) de s’entraîner ensemble pendant 2 jours au cours d’exercices de mise en situation de crise. Ils peuvent ainsi appréhender la spécificité des crises complexes (NRBC, risques technologiques, naturels, sanitaires...), apprendre à construire la décision au sein d’un Centre Opérationnel Départemental, se confronter à la prise de décision sous contrainte et à la communication de crise.
 

EXPO-PROTECTION
DU 7 AU 9 NOVEMBRE - PORTE DE VERSAILLES
Salon

L'INHESJ sera présent au salon Expo Protection. Avec un stand au numéro N22 allée N et par une conférence sur le thème : « Sécurité des entreprises, bâtir un cadre d’actions conforme : un atout pour l’efficacité » donnée par Thierry RAIMBAULT du département Intelligence et sécurité économiques de l'INHESJ le 9 novembre de 15h30 à 16h15 en salle 2.
>En savoir plus


                          

 

RISING GENERATION
LE 5 NOVEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE, PARIS 7
Colloque
L'ANAJ-IHEDN, le CSFRS et The House of the Rising Stars organisent RISING GENERATION, une journée destinée à valoriser la capacité des jeunes à inspirer l'avenir. Seize candidats séléctionnés présenteront en 7 minutes leurs visions du monde ou leurs projets innovants. Les interventions les plus prometteuses seront recompensées par plusieurs prix décernés par le public et un jury prestigieux.
>En savoir plus

 

SENSIBILISATION A LA GESTION DE CRISE DES CADRES DE LA COUR D’APPEL DE LYON
3 et 4 NOVEMBRE - LYON
Séminiare

Formation et préparation de cadres, à la problématique de gestion des risques et des crises, avec un exercice de mise en situation.

 

SÉMINAIRE POUR LES COLLABORATEURS PARLEMENTAIRES
LES 3 ET 4 NOVEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE, PARIS 7
Formation
Première formation, assurée par le département Formation sécurité et justice, spécialement conçue pour les assistants parlementaires de l’Assemblée nationale. Elle s’organisera autour de conférences sur les grands enjeux de la sécurité intérieure et de la justice, de visite de sites et de services.

 

 

 

 

 

 

ARGENT DE LA DROGUE
LE 2 NOVEMBRE Amphithéâtre Lacoste - ÉCOLE MILITAIRE
Colloque

Dans le cadre du plan gouvernemental 2013-2017, la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) a confié à l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ), une étude portant sur l’évaluation de l’argent de la drogue en France. À cette occasion, l’INHESJ en partenariat avec la MILDECA a organisé le colloque intitulé Argent de la drogue, le mercredi 2 novembre 2016 de 9h à 12h30, à l’Amphithéâtre Lacoste- Ecole Militaire, ouvert par Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ, Frédéric DESAUNETTES, directeur adjoint de l'INHESJ et par Danièle JOURDAIN MENNINGER, présidente de la MILDECA.
La présente étude, réalisée par Christian BEN LAKHDAR, de l'Université de Lille 2, Nacer LALAM et David WEINBERGER, tous deux chargés de recherches à l'INHESJ, avait pour ambition de proposer une estimation des chiffres d’affaires des drogues illicites, dans un premier temps, et une approche exploratoire des bénéfices tirés du trafic de stupéfiants, dans un second temps. La démarche s’est appuyée sur une analyse économétrique doublée d’un examen approfondi de procédures judiciaires en lien avec le trafic de drogues et d’entretiens auprès de fonctionnaires en charge de la lutte contre ce trafic. Les chercheurs se sont déplacés en Guyane, en Colombie et en Espagne pour collecter des informations relatives aux filières de la cocaïne et du cannabis. L’enjeu sensible de ce travail a consisté à déconstruire le fonctionnement des organisations de trafic afin d’obtenir les principaux coûts que doivent prendre en charge les trafiquants.

>télécharger la synthèse du rapport

>télécharger la revue de presse
 

     

De gauche à droite : Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ, Frédéric DESAUNETTES, directeur adjoint de l'INHESJ, Danièle JOURDAIN MENNINGER, présidente de la MILDECA, Nacer LALAM et David WEINBERGER, tout deux chargés de recherches à l'INHESJ.

 

CYCLE DE CONFÉRENCES SÉCURITÉ-JUSTICE
LE 31 OCTOBRE - 75006 PARIS -
CENTRE ASSAS
Conférence
Dans le cadre du cycle de conférences sur la sécurité et la justice proposé par l’Institut d'études judiciaires de l'université Paris 2 et l’INHESJ, Manuel Palacio, ancien directeur des services de la Protection Judiciaire de la Jeunesse et Conseiller prévention du directeur de l'INHESJ  interviendra sur le thème "Délinquance des mineurs : prévention et réponse judiciaire», de 19h à 20h30, au 92 rue Assas, amphithéâtre 1.

 

MEDIATRAINING AU PROFIT DE L’ISCOM
LE 25 OCTOBRE PARIS
Formation

L'ISCOM, Institut Supérieur de Communication et Publicité, forme, avec le département Risques et crises, ses étudiants à des postes à responsabilité, impliquant vision stratégique et maîtrise opérationnelle de la fonction communication dans l'entreprise.