La Lettre de l'INHESJ

Éditorial de l’INHESJ

La tradition des vœux de nouvelle année permet d’ouvrir un temps bref où le présent, c’est-à-dire le réel avec ses promesses et ses menaces, est mis entre parenthèses au bénéfice de l’avenir dans lequel on met tous ses espoirs.

L’année 2017 est d’ores et déjà inscrite dans une longue période de bouleversements qu’elle prolongera avec un degré d’intensité ignoré à ce jour, mais redouté compte tenu de la violence déployée au cours de l’année 2016, et particulièrement dans ses derniers mois. Le terrorisme qui a frappé durement notre pays, et continue à le menacer sans trêve, a fait prendre conscience au peuple français qu’il était entré, brutalement et durablement, dans une période de trouble d’une intensité jamais connue depuis plusieurs  générations. La maîtrise dont il a fait preuve dans ses réactions, comme la force de la mobilisation de l’Etat et de ses services pour affronter la menace, constituent une première victoire si l’on considère que l’objectif des terroristes est en premier lieu d’amplifier les fractures de la société française et d’en faire des instruments au service d’une logique  de destruction, dans le cadre de la guerre totale qu’ils nous ont déclaré. Quelle que soit la qualification donnée à la situation intérieure de la France, guerre ou non, les coups portés cherchent à abattre notre démocratie, et nous menons bien plusieurs combats, certes de nature différente mais procédant d’une stratégie globale, sur notre territoire et sur d’autres champs de bataille. Parler de « la France face au terrorisme », c’est assurément dessiner une mosaïque complexe de problématiques, faites de questions dites « de société » sur le plan intérieur et de données géopolitiques marquées par le choc d’intérêts aussi divers qu’opposés entre eux.

La fin de l’année 2016 est venue nous rappeler, s’il en était encore besoin, la dimension polysémique et internationale de la menace qui nous vise, la permanence de son imminence comme de la détermination de ceux qui la réalisent. L’attentat d’Istanbul concentre symboliquement les différentes dimensions du terrorisme actuel, par sa cible, par sa date, par son lieu. La Turquie est actuellement l’un des espaces stratégiques d’une confrontation mondiale entre religions, cultures, intérêts économiques et ambitions politiques. De la même manière, les évènements autour de la reprise d’Alep par l’armée syrienne sont lourds d’enjeux futurs qui vont bien au-delà du théâtre des opérations tragiques et sanglantes de ces derniers mois. La prise de conscience de la dimension mondiale d’une stratégie déclinée régionalement, dans un agenda maniant les symboles avec une intelligence morbide, nous oblige à développer notre  capacité à analyser avec précision la complexité de la situation, à éclairer par une recherche et des connaissances aussi rigoureuses qu’étendues les questions traitées, enfin à construire une réponse inscrite dans un temps long, intégrant toutes les dimensions du terrorisme islamiste, bien au-delà de la seule dimension guerrière.

Nous vivons une époque où le flux de l’information se caractérise par la vitesse et la quantité, rendant de plus en plus difficile la hiérarchisation des évènements (c’est-à-dire l’exercice de la raison) au profit de l’immédiateté de l’émotion. Notre Institut, avec les moyens qui lui sont dédiés et dans le cadre de ses missions, a un rôle à jouer dans ce travail de déchiffrement et de compréhension. Il mène sur ces questions, à travers ses activités de recherche, de formation, à travers l’organisation de débats, un travail permanent au service des responsables et de tous les acteurs opérationnels qui, sur le terrain, construisent aujourd’hui les réponses nécessaires.

Au moment où nous entrons dans l’année 2017, qui sera ma première année d’exercice à la tête de l’INHESJ, tous mes vœux leur sont destinés, à titre personnel comme à titre professionnel, pour que le courage, la ténacité et la raison ne faiblissent pas.

Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ

 

  Retour sur

INAUGURATION DES LOCAUX DE L'INSTITUT PAR LE PREMIER MINISTRE
LE 21 MARS - ÉCOLE MILITAIRE
Inauguration

« Je veux vous redire, une fois de plus, l'immense reconnaissance qui est la mienne pour le travail que vous accomplissez chaque jour pour la République, pour la Nation, et pour les Français. » propos du Premier ministre, Bernard CAZENEUVE.
Le Premier ministre, M. Bernard CAZENEUVE a inauguré les locaux de l'INHESJ, le mardi 21 mars.


Vidéo du discours du Premier ministre, Bernard CAZENEUVE
Vidéo du discours d'Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ

Lire le discours de Bernard CAZENEUVE, Premier ministre (PDF)
Lire le discours d'Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ (PDF)

Photothèque
 

                  

De gauche à droite :
Robert GELLI, DACG, représentant le ministère de la Justice, Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'institut, Bernard CAENEUVE, Premier ministre et Louis GAUTIER, Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN).
Les agents et la direction de l’INHESJ avec Louis GAUTIER, Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), Bernard CAZENEUVE, Premier ministre et Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'institut.
Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'institut, Jacques BUISSON, président du Conseil d’administration de l’institut, Bernard CAZENEUVE, Premier ministre, Pierre JOXE, fondateur de l’IHESI, Carole DAUTUN, chef du département Risques et crises de l’INHESJ et Robert GELLI, DACG, représentant le ministère de la Justice.

 

  Agenda

LE PRIX DE LA RECHERCHE INHESJ
SEPTEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE

Prix
L’INHESJ organise en partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le «prix de la recherche INHESJ».
Chaque participant doit présenter une thèse, soutenue au cours de l’année 2016 ou 2015, en sciences humaines et sociales ou en droit portant sur les thématiques actuelles de sécurité et de justice, susceptible d’enrichir la réflexion des pouvoirs publics. Une dotation viendra récompenser la qualité de ce travail.
Le prix sera remis par le Secrétaire d’État chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche lors de la rentrée des sessions nationales à l’École Militaire.
Date limite de soumission des dossiers : 2 février 2017


 

 

 

 

>En savoir plus

 

ATELIER DE L’IHEST : L’ENQUÊTE
LE 23 JUIN - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
L’IHEST (Institut des hautes études pour la science et la technologie) et ses partenaires, le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ), et l’Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale (IRCGN) proposent une formation sur l’enquête.
Chaque journée marquera une progression dans les séquences de construction de cette nouvelle forme d’enquête :
• les nuances de l’enquête,
• les sources de variation de l’enquête sous influence,
• les formes d’hybridation et le partage de l’enquête.
Elle se déroulera en trois journées les vendredis 19 mai, 02 juin et 23 juin 2017, dans des lieux emblématiques de « l’enquête », dont une à l’INHESJ le 23 juin, qui intervient notamment dans les domaines de la formation, des études, de la recherche, de la veille et de l’analyse stratégique en matière de sécurité intérieure et économique ainsi que dans ceux intéressant la justice et les questions juridiques.


>Lire la présentation
>Télécharger la plaquette
>Candidater

PRÉVENTICA
LE 22 JUIN – PORTE DE VERSAILLES - PARIS
Conférence
À l'occasion de la première édition du salon PRÉVENTICA à Paris, Carole DAUTUN, cheffe du département Risques et crises de l’INHESJ, donne la conférence « L’importance du facteur humain dans la gestion de crise : analyse des processus de décision et des comportements humains », à la Porte de Versailles, le jeudi 22 juin de 11H45 à 12H30.
Retrouvez votre invitation

Inscription


 

COLLOQUE INTERNATIONAL SUR L’HOMICIDE
LES 22 ET 23 MAI – ÉCOLE MILITAIRE - PARIS
Colloque international
Cet évènement réunira chercheurs français et étrangers, acteurs publics et medias sur les différents aspects de l’homicide : mesure du phénomène au niveau international et en France, facteurs et variété des homicides, territoires, investigations par les services d’enquête et de santé, action de la justice et intervention des médias. Les premiers résultats de la partie européenne de l’Enquête mondiale sur l’Homicide, projet initié en  2013 et cofinancé par le CSFRS, seront présentés.


>Programme
>Inscription


GÉRER LE RISQUE D'INONDATION : UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE
LE 10 MAI – ÉCOLE MILITAIRE
Colloque
Les inondations représentent en France le risque naturel le plus présent et récurrent.
De l’aménagement des cours d’eau jusqu’à la gestion de crise lorsque l’inondation survient, en passant par les dispositifs d’alerte et la préparation à la gestion de crise, de nombreux acteurs publics interviennent dans la gestion des risques d’inondation, qu’il s’agisse des collectivités territoriales ou de services de l’État.
En attribuant au « bloc communal » une compétence nouvelle et obligatoire relative à la gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations (GEMAPI), la loi du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (dite loi MAPTAM) a modifié le cadre législatif de la prévention des inondations.
Quelles seront à partir du 1er janvier 2018 les rôles et les responsabilités des différents acteurs publics dans le domaine de la gestion du risque d’inondations ? Où s’arrête la prévention et où commence la gestion de crise ? Comment mieux coordonner les différents acteurs ?
Autant de questions qui seront abordées dans le cadre de ce colloque le 10 mai de 17h00 à 20h00 à l’Amphithéâtre de Bourcet.


>Programme
>Inscription

FORMATION À LA GESTION DE CRISE DES AUDITEURS DE LA SESSION NATIONALE SPÉCIALISÉE INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE
DU 24 AU 28 AVRIL - ÉCOLE MILITAIRE - PARIS
Formation
Le département Risques et crises accueille les auditeurs de la session nationale spécialisée Intellience économique afin de les former à la gestion de crise.

PRISE DE DÉCISION ET COMPORTEMENTS HUMAINS
DU 24 AU 28 AVRIL - ÉCOLE MILITAIRE - PARIS
Séminaire
Septième séminaire de la session "Management stratégique de la crise" dédié à la prise de décision et aux comportements humains.

SENSIBILISATION À LA GESTION DE CRISE AU PROFIT DU MASTER GESTION GLOBALE DES RISQUES ET DES CRISES (GGRC)
LE 21 AVRIL – ÉCOLE MILITAIRE
Formation
Le département Risques et Crises dispense une formation et un exercice de gestion de crise, au profit du Master Gestion Globale des Risques et des Crises (GGRC) de Paris Panthéon-Sorbonne.

EXERCICE DE GESTION DE CRISE AU PROFIT DES DIPLOMATES À MI-PARCOURS DU MAEDI
LE 20 AVRIL – ÉCOLE MILITAIRE
Exercice
Formation à la gestion de crise des diplomates à mi-parcours, lors d’un exercice de mise en situation, dans le cadre du partenariat avec le MAEDI et le Centre de crise et de Soutien (CDCS).

EXERCICE DE GESTION DE CRISE AU PROFIT DU CYCLE "SÉCURITÉ DES USAGES NUMÉRIQUES"
LE 18 AVRIL – ÉCOLE MILITAIRE
Exercice
Exercice de gestion de crise au profit du cycle « Progression Sécurité des usages numériques » du Département Intelligence économique.


EXERCICE DE GESTION DE CRISE AU PROFIT DU MUSÉE DU LOUVRE
LE 12 AVRIL - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
Formation à la gestion de crise au profit des membres de la direction de l’établissement public du Musée du Louvre (EPML) afin de renforcer leur « culture de crise » et améliorer les procédures de gestion de crise.

FORMATION IPAG
DU 10 AU 14 AVRIL - ÉCOLE MILITAIRE - PARIS
Formation
Le département Intelligence et sécurité économiques a accueilli 21 étudiants de l’IPAG pour un track d’initiation à l’intelligence et à la sécurité économiques, alternant cours introductifs théoriques et mises en situation. Vendredi, la remise d’un certificat spécifique de l’INHESJ en présence du responsable des associations de l’IPAG, Frédéric ROSSI, a clôturé cette semaine de formation, articulée autour de grandes problématiques telles que l’intelligence économique, la gestion de crise ou encore la veille. Bonne continuation aux étudiants !


Les étudiants de l'IPAG lors de la remise d'un certificat spécifique de l'INHESJ

SÉMINAIRE MASTER II
DU 10 au 14 AVRIL - PARIS
Formation
Cette formation a rassemblé  36 auditeurs, issus pour la plupart de Master 2 de l’Université Paris II Panthéon-Assas.
Sur le modèle des formations « sécurité et justice » de l’institut, se sont alternées conférences et tables-rondes sensibilisant les auditeurs aux grandes thématiques de la sécurité et de la justice (lutte contre le terrorisme et le grand banditisme, relations police/population, essor de la sécurité privée…). Des intervenants des différents départements de l’INHESJ et de l’ONDRP ont permis d’élargir les réflexions autour  de la prévention de la délinquance, de l’intelligence économique, de la gestion des crises ou encore des statistiques criminelles.
Trois après-midi de visites de sites ont par ailleurs été prévues autour des grandes thématiques de la sécurité publique, de la justice et des acteurs de la société civile (centres opérationnels de sécurité, tribunaux, Banque de France et RATP…).



Promotion de la première session "Master 2 Sécurité et Justice"

En savoir plus
Présentation de la formation Session « Master 2 Sécurité et Justice »

SALAFISME(S) ET ENGAGEMENTS VIOLENTS
LE 10 AVRIL - UNIVERSITÉ PARIS 2 PANTHÉON-ASSAS
Conférence
Romain SÈZE, chercheur au département  Études et recherches de l’INHESJ, est intervenu lors de la conférence "Salafisme(s) et engagements violents", dans le cadre du séminaire "Sécurité et justice", du Master 2 "Sécurité et défense".

L'ÉTAT ET LES RESPONSABLES MUSULMANS FACE AU DJIHADISME
LE 7 AVRIL - SCIENCES PO PARIS
Conférence
Romain SÈZE, chercheur au département  Études et recherches de l’INHESJ, a donné la conférence "L'État et les responsables musulmans face au djihadisme : vers un recouvrement des problématiques inérationnistes et sécuritaires ?".

GESTION DE CRISE AU PROFIT DE LA CHAÎNE DE COMMANDEMENT TERRITORIALE
DU 5 AU 6 AVRIL - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
Cette formation permet aux membres du corps préfectoral (Préfets, sous-préfets et directeurs de cabinet), les commandants de groupement de gendarmerie (leurs adjoints ou les officiers «opération»), aux directeurs départementaux des services d’incendie et de secours, (leurs adjoints et officiers en charge des opérations ou de la planification), ainsi qu’aux directeurs départementaux de la sécurité publique ou leurs adjoints (responsables territoriaux des autres services opérationnels de la Police nationale) et certains personnels de direction ou de structures dépendant d’autres ministères (santé, MEDDE, défense...) de s’entraîner ensemble pendant 2 jours au cours d’exercices de mise en situation de crise. Ils peuvent ainsi appréhender la spécificité des crises complexes (NRBC, risques technologiques, naturels, sanitaires...), apprendre à construire la décision au sein d’un Centre opérationnel départemental, se confronter à la prise de décision sous contrainte et à la communication de crise.

SENSIBILISATION À LA GESTION DE CRISE AU PROFIT DE L' ÉCOLE DES OFFICIERS DE LA GENDARMERIE NATIONALE (EOGN)
LE 5 AVRIL - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
L'INHESJ et l’EOGN ont souhaité sensibiliser les étudiants de l’EOGN à la gestion et à la communication de crise, à travers des cours théoriques.

NOTE DE L’ONDRP n°13
LE 5 AVRIL - ÉCOLE MILITAIRE - PARIS
Publication mensuelle
Le 13eme volume de la collection « La note de l’ONDRP », qui vise à donner au lecteur, en 4 pages,  un éclairage synthétique sur une problématique liée à la délinquance a été publié.
Il présente les « Éléments de mesure des incendies volontaires de véhicules en 2015 », à partir de cinq sources de données, dont les enquêtes de victimation « Cadre de vie et sécurité » qui fête ses 10 ans cette année.

>Publications de l'ONDRP

GESTION DE CRISE AU PROFIT DES MEMBRES DU COMITÉ DE DIRECTION D’AGROPARISTECH
LE 4 AVRIL - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
L’objectif de cette formation est de sensibiliser les auditeurs à des situations de crises et au processus de décision et de communication, au travers de modules théoriques et d’une étude de cas.

CONFÉRENCE FINALE DU PROJET MARGIN
DU 3 AU 5 AVRIL - BUDAPEST
Conférence de clôture du projet européen Margin
Depuis plus d’un an et demi, l’ONDRP s’est investi dans le projet MARGIN – Tackle Insecurity in Marginalised Areas, projet de recherche financé par l’Union européenne dans le cadre du programme Horizon 2020. Ce projet associe l’ONDRP aux universités de Barcelone, de Milan et de Londres, à l’Institut national de criminologie de Budapest, à l’Institut international de recherche Eurocrime et à la Generalitat de Catalogne avait pour objectifs d’identifier les facteurs des perceptions de l’insécurité, d’étudier l’impact de ce phénomène parmi différents groupes sociodémographiques, et de fournir des outils pour analyser et réduire les perceptions de l’insécurité.
Cette conférence de clôture a permis de présenter les résultats des travaux initiés en 2015, et de déterminer les meilleures orientations pour la recherche à venir.

>Programme
>Consulter le site du projet

PROJET EUROPÉEN MARGIN
AVRIL - UNION EUROPÉENNE
Publication
Un « guide de bonnes pratiques » vient d’être publié afin d’analyser et de réduire l’insécurité et les perceptions de l’insécurité. Édité par la Généralité de Catalogne, ce document recense les outils mis en place dans le cadre du projet Margin, et fournit des exemples de pratiques ayant cours dans les pays et régions partenaires. 
>
Télécharger le guide

MEDIATRAINNING AU PROFIT DES CHARGÉS DE COMMUNICATION ACADÉMIQUE
LE 30 MARS - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
Le ministère de l’Éducation nationale souhaite former les chargés de communication académique (CCA) à la communication de crise et au mediatraining.

PREMIÈRE RÉUNION DU COMITÉ DE PROGRAMMATION DES FORMATIONS DE L’INHESJ
LE 30 MARS - ÉCOLE MILITAIRE
Projet stratégique
Dès son arrivée, Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l’INHESJ a proposé la création d’un comité de programmation des formations afin d’associer très étroitement les Directions du ministère de l’intérieur et de la justice à l’identification des grands axes thématiques, qui serviront de base aux programmes de l’INHESJ.
L’objectif de ce comité est d’approfondir les relations de l’institut avec les services des ministères afin de coproduire un programme qui réponde de manière optimale aux besoins des hauts cadres de la sécurité et de la justice et qui repose sur une approche résolument prospective. Cette réflexion collégiale vise également à contribuer à la création d’un véritable continuum sécurité – justice, qui est au cœur du nouveau projet stratégique de l’INHESJ.

Légende : Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l’Institut entourée des Directions du ministère de l’intérieur et de la justice.

 

GESTION DE CRISE AU PROFIT DES PRÉFETS NOUVELLEMENT NOMMÉS
DU 28 AU 29 MARS - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
Cette formation assurée par le département Risques et crises de l'INHESJ permet aux Préfets nouvellement nommés de se confronter à la prise de décision sous contrainte au sein d’un Centre Opérationnel Départemental et de communiquer durant une crise au cours d’un exercice de mise en situation.

FONDAMENTAUX DE LA GESTION DE CRISE AU PROFIT DES OFFICIERS DE GENDARMERIE QATARIENS
LE 27 MARS - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
Formation dédiée aux officiers de gendarmerie Qatariens.

EXERCICE DE GESTION DE CRISE AU PROFIT DES NOUVEAUX OFFICIERS DE SÉCURITÉ DU MAEDI
LE 23 MARS - ÉCOLE MILITAIRE
Exercice
Formation des officiers de sécurité à la gestion de crise par le biais d’un exercice de mise en situation, dans le cadre du partenariat avec le MAEDI et le Centre de crise et de Soutien (CDCS).

INAUGURATION DES LOCAUX DE L'INSTITUT PAR LE PREMIER MINISTRE
LE 21 MARS - ÉCOLE MILITAIRE
Inauguration
Le Premier ministre, M. Bernard CAZENEUVE a inauguré les locaux de l'INHESJ, le mardi 21 mars.


Vidéo du discours du Premier ministre, Bernard CAZENEUVE
Vidéo du discours d'Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ

Lire le discours de Bernard CAZENEUVE, Premier ministre (PDF)
Lire le discours d'Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ (PDF)



Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a inauguré les locaux de l'INHESJ, en présence d'Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'institut, de Louis GAUTIER, SGDSN et de Robert GELLI, DACG, représentant le ministère de la Justice.

SESSION NATIONALE « MANAGEMENT STRATÉGIQUE DE LA CRISE »
DU 20 AU 24 MARS - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
Sixième séminaire de la session « Management stratégique de la crise » dédié à la Gestion de l’information et cyber risque.

FONDAMENTAUX DE LA GESTION DE CRISE AU PROFIT DE L’ISCOM
LE 17 MARS - PARIS
Formation
L'ISCOM, Institut supérieur de communication et publicité, forme ses étudiants à des postes à responsabilité, impliquant vision stratégique et maîtrise opérationnelle de la fonction communication dans l'entreprise.

CLASSIFICATION INTERNATIONALE DES INFRACTIONS
LE 16 MARS - ÉCOLE MILITAIRE
Partenariat
L'ONDRP (Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales) fait parti d’un groupe de travail comprenant le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (ministère de l’Intérieur), la Sous-direction de la statistique et des études (ministère de la Justice), et l’INSEE.
Les résultats de ce groupe de travail permettront à l’Office des Nations Unies sur la drogue et le crime (ONUDC) d’élaborer une classification internationale des infractions criminelles permettant une mesure fiable et cohérente dans le domaine de la délinquance.

LA GESTION DE CRISE À L'ÉPREUVE DE L'EXERCICE EU SEQUANA
LE 15 MARS - PARIS
Publication
Le département Risques et crises de l'INHESJ a accompagné, à partir du mois du mars 2015, le Secrétariat Général de la Zone de Défense et de Sécurité de Paris (SGZDS) dans la conception, la réalisation, la coordination et l'animation de l'exercice de grande ampleur EU SEQUANA 2016.
Afin de faire part de leur expérience, Carole DAUTUN, chef du département, Sonia MARAISSE et Adeline DAMICIS, chargées de mission ont contribué à cet ouvrage. Leur article présente en particulier la méthodologie spécifique employée pour créer un scénario d'exercice crédible et réaliste ainsi que les principes d'animation mis en place. Les auteures présentent les enseignements utiles à l'amélioration de la préparation de la réponse en cas de crue majeure de la Seine, tirés de la création du scénario et de l'animation de l'exercice.


Télécharger le flyers de l'ouvrage

PROJET EUROPÉEN MARGIN
LE 15 MARS - PARIS
Rapport
Dans le cadre du projet Margin, l’ONDRP vient de rendre aux coordinateurs du projet un quatrième rapport qui vient clôturer le travail de terrain réalisé dans les quartiers parisiens Europe (8ème) et Danube-Solidarité (19ème). Ce rapport analyse deux entretiens de groupe qui ont été réalisés avec des résidents et des acteurs locaux de ces quartiers, afin de discuter des question de sécurité et des solutions à apporter. Par ailleurs, ce rapport synthétise les résultats de tout le travail terrain (entretiens individuels, observation participante, et entretiens de groupe).

EXERCICE DE GESTION DE CRISE AU PROFIT DE L’UNIVERSITÉ DE DÉFENSE DE STOCKHOLM
LE 15 MARS - ÉCOLE MILITAIRE
Exercice
Exercice effectué dans le cadre d’un voyage d’étude de membres de l’Université de Défense de Stockholm.

EXERCICE DE GESTION DE CRISE AU PROFIT DE LA CELLULE D’APPUI AUX SITUATIONS D’URGENCE (CASU) DE L’INERIS
LE 15 MARS - ÉCOLE MILITAIRE
Exercice
L'INERIS (Institut national de l’environnement industriel et des risques), souhaite exercer ses ingénieurs d’astreinte et chefs opérations à la gestion de crise.

VOYAGE D'ÉTUDE DE L'UNIVERSITÉ DE LA DÉFENSE DE SUÈDE
DU 13 AU 17 MARS - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
L’INHESJ a organisé une formation au bénéfice d’une vingtaine d’auditeurs de l’Université de la Défense de Suède conduits par M. Lars HELLSTRÖM, directeur adjoint. Après une présentation générale du système français de gestion de crise, la délégation s’est rendue  au ministère de l’Intérieur et au ministère des Affaires étrangères, pour visiter le COGIC,  la cellule interministérielle de crise (CIC) et la cellule interministérielle d’aide aux victimes (CIAV).
Le département Risques et crises de l’INHESJ a ensuite présenté le projet ORPHE et organisé un exercice de gestion de crise réalisé pour la première fois en anglais. A l’issue, la délégation suédoise a pu bénéficier d’une visite guidée du musée du Louvre axée sur le thème de "l’ntelligence économique".  Les deux dernières journées ont permis à l’institut de présenter le dispositif antiterroriste français.  La délégation a pu découvrir l’arsenal pénal dont dispose la France pour appréhender le phénomène du terrorisme dans sa dimension préventive et punitive. En effet, ont été abordées la réponse des pouvoirs publics en matière de prévention de la radicalisation, la réinsertion des individus radicalisés au sein de la société ainsi que le rôle du SGDSN. Enfin, le Général de COURRÈGES d'USTOU de l’IHEDN, a  présenté l’institut dont il assure la direction.

 
Légende : Frédérique DESAUNETTES, directeur adjoint de l'institut au centre avec, à sa gauche, M. Lars HELLSTRÖM, directeur adjoint de l’Université de la Défense de Suède.

LA LIREC N°53
MARS
Publication
Le département Risques et crises de l'INHESJ a publié le 53e numéro de la revue LIREC intitutlé : "Attentats terroristes : ce qui a changé en France".
La France a dû adapter son arsenal juridique et pénal et ses dispositifs, réviser sa politique de sécurité, de sûreté ou de surveillance, améliorer sa réponse en termes de secours, de prise en charge des victimes ou encore d’intervention et de coordination des forces de l’ordre et des unités d’élite… L’équipe de la LIREC a souhaité effectuer un état des lieux de ces évolutions qui ont permis à la France de tenter de répondre depuis janvier 2015, à une menace terroriste protéiforme et en perpétuelle mutation.

 

FONDAMENTAUX DE LA COMMUNICATION DE CRISE AU PROFIT DE L’ISCOM
LE 10 MARS - PARIS
Formation
L'ISCOM, Institut Supérieur de Communication et Publicité, forme ses étudiants à des postes à responsabilité, impliquant vision stratégique et maîtrise opérationnelle de la fonction communication dans l'entreprise.

 

EXERCICE DE GESTION DE CRISE AU PROFIT DES NOUVEAUX OFFICIERS DE SÉCURITÉ DU MAEDI
LE 9 MARS - ÉCOLE MILITAIRE
Exercice
Formation des officiers de sécurité à la gestion de crise par le biais d’un exercice de mise en situation, dans le cadre du partenariat avec le MAEDI et le Centre de crise et de Soutien (CDCS).

EXERCICES DE GESTION DE CRISE
LE 8 MARS - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
L’académie du renseignement souhaite sensibiliser les auditeurs du cycle supérieur du renseignement à la gestion interministérielle des crises au travers un exercice de mise en situation. Cette formation est également conçue pour permettre des échanges avec des experts issus du secteur public, qui ont été confrontés à des situations de crise.
Sera aussi dispensé une formation aux fondamentaux de la gestion de crise au officiers de gendarmerie qatariens.

 

TRACK DE SPÉCIALISATION « ECONOMIC SECURITY»
DU 06 au 10 MARS- ÉCOLE MILITAIRE

Formation
Pour la troisième année consécutive, le département Intelligence et sécurité économiques a accueilli des étudiants de la SKEMA Business School pour le track « economic security », dans le cadre de leur master of science « International strategy and influence ». Vendredi, la remise d’un certificat spécifique de l’INHESJ en présence de Monsieur le Directeur Adjoint Philippe LEBLANC, de la coordinatrice des programmes de la SKEMA Mélodie GRÉGOIRE et de Benjamin LEHIANY, directeur scientifique du master, a clôturé ces deux semaines de formation, articulées autour de grandes problématiques telles que la sécurité économique, la gestion de crise ou encore le Web 3.0. Bonne continuation aux 14 étudiants !

SESSION RÉGIONALE « JEUNES » SÉCURITÉ ET JUSTICE - ILE-DE-FRANCE
DU 06  AU 10 MARS - MELUN

Formation
Élaborée sur le modèle de la session nationale « Sécurité et Justice », la session régionale « Jeunes » est destinée à sensibiliser un public de moins de 35 ans, titulaire d’un diplôme équivalant au grade de Master, aux grands enjeux et défis locaux, nationaux et internationaux de sécurité et de justice. Organisée en partenariat avec l’École des officiers de la gendarmerie nationale de Melun, cette session met l'accent sur les grands enjeux sécuritaires contemporains de la France : grande criminalité, délinquance des mineurs, radicalisation, sécurité économique…) et les moyens d’y faire face (prévention, renseignement, police judiciaire…). Alternant conférences et visites, elle donnera lieu à de riches échanges entre étudiants, jeunes actifs et professionnels exerçant des responsabilité dans les domaines de la sécurité et de la justice.
La session régionale constituera pour ces jeunes auditeurs une opportunité rare de s’entretenir avec des personnalités locales et des professionnels de haut niveau, mais aussi d’accéder à des sites et structures à l’accès très restreint (établissements pénitentiaires, centre de supervision urbain…) afin de mieux percevoir les enjeux sécuritaires contemporains.

 
Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ, présente l'institut et ses missions aux auditeurs jeunes de la session IDF à l'EOGN Melun.

>Note aux rédactions
>Programme

 

PRÉVENTION DE LA RADICALISATION
LE 6 MARS - PARIS
Table ronde
Romain Sèze, chercheur au département  Etudes et recherches de l’INHESJ, anime une table-ronde sur le rôle des responsables musulmans dans la prévention de la radicalisation, lors d’une journée d’études co-organisée par le Bureau central des cultes et le Comité interministériel de la prévention de la délinquance et de la radicalisation.

GESTION DE CRISE AU PROFIT DE LA CHAÎNE DE COMMANDEMENT TERRITORIALE
DU 28 AU 1er MARS - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
Cette formation permet aux membres du corps préfectoral (Préfets, sous-préfets et directeurs de cabinet), les commandants de groupement de gendarmerie (leurs adjoints ou les officiers «opération»), aux directeurs départementaux des services d’incendie et de secours, (leurs adjoints et officiers en charge des opérations ou de la planification), ainsi qu’aux directeurs départementaux de la sécurité publique ou leurs adjoints (responsables territoriaux des autres services opérationnels de la Police nationale) et certains personnels de direction ou de structures dépendant d’autres ministères (santé, MEDDE, défense...) de s’entraîner ensemble pendant 2 jours au cours d’exercices de mise en situation de crise. Ils peuvent ainsi appréhender la spécificité des crises complexes (NRBC, risques technologiques, naturels, sanitaires...), apprendre à construire la décision au sein d’un Centre opérationnel départemental, se confronter à la prise de décision sous contrainte et à la communication de crise.

 

SESSION RÉGIONALE « JEUNES » SÉCURITÉ ET JUSTICE - PACA
DU 28 FEVRIER  AU 1er MARS - AIX-EN-PROVENCE

Formation
L'INHESJ a été accueilli sur le site de l'Ecole nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers (ENSOSP) pour organiser une session de formation au profit d'étudiants de niveau master 2 et jeunes actifs de moins de 35 ans. La semaine a débuté par une ouverture du séminaire par le préfet de région puis la promotion composée de 30 stagiaires alternera conférences, tables rondes, travaux de groupe et visites de sites sensibles. Ils se sont rendus notamment dans des établissements pénitentiaires, au groupement de gendarmerie départementale, au tribunal de grande instance de Marseille ou au centre de supervision urbain de la ville d'Aix-en-Provence. Les stagiaires ont appréhendé les thématiques de sécurité et de justice grâce aux interventions de professionnels de haut niveau, traitant des sujets tels la criminalité en région PACA, le renseignement territorial, la délinquance des mineurs, le rôle de l'avocat dans le procès pénal ou encore les missions d'un service d'incendie et de secours. Au terme d'une semaine riche, les stagiaires ont restitué des travaux de groupe devant l'ensemble de la promotion et se verront remettre le diplôme d'auditeur "jeunes" de l'institut.

   

Ouverture de la session régionale « Jeunes » Sécurité et Justice PACA par Stéphane BOUILLON, préfet de la région PACA et Marc BARBIER, chef du département Formation "Sécurité et justice".
 

LA RECHERCHE FACE AU TERRORISME ET À LA RADICALISATION
LE 28 FÉVRIER - ÉCOLE MILITAIRE
Conférence
Romain Sèze, chercheur au département  Etudes et recherches de l’INHESJ, est intervenu sur le thème « Saisir les mécanismes de la radicalisation violente» lors du séminaire organisé par l’Académie du renseignement.

 

EXERCICE À LA GESTION DE CRISE AU PROFIT DU CENTRE DES HAUTES ÉTUDES DU MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR (CHEMI)
LE 27 FÉVRIER - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
Le programme de la journée : redonner du sens à la crise, reconnaitre et diagnostiquer une crise, exercice de mise en situation.

 

SESSIONS NATIONALES SPÉCIALISÉE
DU 22 AU 23 FÉVRIER - BRUXELLES

Voyage d'étude
Le département Intelligence et sécurité économiques et le département Risques et crises ont organisé à nouveau cette année un séminaire commun pour les auditeurs des deux sessions nationales « Protection des entreprises et Intelligence économique »  et « Management stratégique de la crise ». Ce séminaire fût l’occasion de favoriser les échanges constructifs entre auditeurs de promotions différentes et d’appréhender le rôle des institutions européennes dans divers domaines majeurs pour la pérennité et le développement de nos entreprises. Les auditeurs furent accueillis à la Représentation permanente de la France à Bruxelles ainsi qu’à la Commission européenne où ils ont notamment pu visiter le centre de gestion de crise. Au cours de plusieurs conférences les auditeurs ont pu bénéficier d’un regard sur la manière dont les autorités belges ont fait face aux terribles attentats qu’elles ont connus sur leur territoire ainsi que d’une analyse sur la mise en œuvre de la directive NIS sur la sécurité des réseaux et des systèmes d’informations.

    
Centre de crise de l'Union Européenne - photo réalisée par @spokojny

SESSION NATIONALE « SÉCURITÉ ET JUSTICE »
DU 21 AU 24 FÉVRIER - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
Les auditeurs de la 28e session nationale ont suivi plusieurs séquences sur la thématique de la sécurité des territoires au sein du séminaire prévention.
Universitaires de haut niveau, cadres de directions ou d’offices centraux de la police, de la gendarmerie et de la justice, élus locaux et urbaniste : les intervenants débattront de tendances générales (rôle de l’Etat et des élus locaux ; articulation police nationale / polices municipales, délinquance des cités…), comme de points d’actualité plus précis (tensions en Seine-Saint-Denis, essor de la sécurité privée…).
Les auditeurs ont été accueillis par ailleurs accueillis par des professionnels chargés de la sécurité : au Louvre, à l’unité pour malades difficiles de Villejuif, à la communauté d’agglomération de Montmorency, au centre de crise de la gendarmerie ou dans l’entreprise ALCEA. D’autres s’y livreront à un exercice de gestion de crise mis en place par le département « Risques et Crises » de l’institut. Certains accompagneront de nuit des compagnies des brigades de sapeurs-pompiers de Paris ou un groupement de gendarmerie francilien.
Le 22 février ils ont participé à un exercice de gestion de crise. Programme de la journée : organisation de l’État en situation de crise ; quelques fondamentaux de la communication de crise ; cellule de crise : vers un travail collectif et collaboratif ; exercice de mise en situation.


De gauche à droite : David WEINBERGER chercheur à l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice, Jean-Pierre BLAZY maire de Ganesse, député du Val-d'Oise, Philippe FRANCOIS, sous-préfet, chargé de mission au Comité interministériel de prévention de la délinquence et de la radicalisation (CIPDR), et Éric AMANOU, fondateur du cabinet La Condition Urbaine.

EXERCICES DE GESTION DE CRISE AU PROFIT DU MUSEE DU LOUVRE
LES 07 et 10 FÉVRIER - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
Formation au profit des membres de la direction de l’établissement public du Musée du Louvre (EPML) afin de renforcer leur « culture de crise » et améliorer les procédures de gestion de crise.

ANALYSE PROCESSUELLE DE L'ENGAGEMENT DANS LES VIOLENCES EXTRÊMES
LE 07 FÉVRIER - ANGERS
Conférence
Romain Sèze, chercheur au département « Etudes et recherches » de l’INHESJ, intervient à l'Université d'Angers.
 
RESSORTS DE L'ENGAGEMENT DANS LE DJIHADISME
LE 06 FÉVRIER - ANGERS
Conférence
Romain Sèze, chercheur au département « Etudes et recherches » de l’INHESJ, est intervenu pour le rectorat d'Angers.
 
CAHIERS DE LA SÉCURITÉ ET DE LA JUSTICE N°37
FÉVRIER
Publication
L’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice publie son 37e numéro des Cahiers de la sécurité et de la justice sur « L’enquête criminelle : la trace et la preuve ». Depuis le début du XXe siècle, le déroulement d'une enquête criminelle est indissociable de l'activité de la police scientifique qui a investi divers domaines : médecine légale, balistique, techniques d'identification, toxicologie, recherche d'ADN... Or, les méthodes scientifiques ont considérablement évolué depuis lors. La démarche scientifique appliquée au travail de police est l'objet des sciences forensiques (méthodes d'analyse destinées à résoudre des enquêtes judiciaires, dans le domaine criminel ou légal) - que ce numéro explore en détail.


SIGNATURE D’UNE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE SISSE ET l’INHESJ
LE 3 FÉVRIER - ÉCOLE MILITAIRE

Convention de partenariat
L’INHESJ, représenté par Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'institut,  et le SISSE (Service à l’information stratégique et à la sécurité économiques) représenté par le commissaire à l’information stratégique et à la sécurité économiques,  Jean-Baptiste CARPENTIER, ont signé une convention de partenariat réaffirmant les liens étroits unissant les deux structures, en présence des responsables du département Intelligence et sécurité économiques de l’institut, madame Angélique Lafont et monsieur Jean-Michel Le Menn ainsi que Monsieur Roland Majorel, chargé d’études au SISSE. Par la signature de cette convention l’INHESJ et le SISSE souhaitent notamment manifester leur volonté commune de dynamiser le dispositif EUCLES, réseau de conférencier en sécurité économique, pour en faire un véritable exemple de synergie public/privé, dynamique et efficace, au service de nos entreprises.

 

SALON SECOURS EXPO
DU 2 AU 4 FÉVRIER - PORTE DE VERSAILLES- PARIS
Conférence
Le salon Secours Expo rassemble l’ensemble de ces professionnels qu’ils soient volontaires, bénévoles, civils ou militaires et quels que soient leur niveau, expérience, fonction ou grade. Libre d’accès (sur pré-inscription), le salon offre l’opportunité à tous les passionnés de secourisme et de prévention de découvrir toutes les innovations des fournisseurs.
A cette occasion, Carole DAUTUN, cheffe du département Risques et crises,  participe au débat portant sur "Les maires sont-ils bien formés à la gestion de crise ? »  le 2 février de 16h à 17h. 


 

SÉMINAIRE ÉLUS LOCAUX ET CADRES TERRITORIAUX
DU 2 AU 3 FÉVRIER - CENTRE JEAN GIONO - MANOSQUE

Formation
L’INHESJ a, pour la première fois, mis en place une formation spécifique pour les élus locaux et cadres territoriaux : (directeurs de cabinet, directeurs généraux des services....)
Cette formation, organisée sur deux jours les 2 et 3 février 2017, a rassemblé 33 auditeurs au centre Jean GIONO de Manosque.
Sur le modèle des formations de l’Institut, des conférences et tables-rondes thématiques (spécificités criminelles régionales, articulation entre les polices, responsabilités pénale des élus, traitement pénal de la délinquance, lutte contre la radicalisation…) ont été complétées par une visite de site sensible : l’établissement pénitentiaire d’Aix-Luynes et le groupement de gendarmerie de Digne.
Les différents thèmes abordés au cours de cette formation ont bénéficié d’éclairages d’acteurs de terrain (élus, policiers, gendarmes, magistrats, avocats) et de chercheurs du département « Etudes et recherche » et de l’ONDRP.

 
De gauche à droite : une partie des auditeurs devant le centre Giono, autour notamment de Marc BARBIER (Chef du département formation de l’institut, cravate noire), Bernard JEANMET-PERALTA (Maire de Manosque, cravate bleue) et Charles BOLF (directeur départemental de la sécurité publique des Alpes-de-Haute-Provence, en uniforme). Intervention du chef d’escadron Georges HOBT (officier adjoint chargé de la police judiciaire du groupement de gendarmerie des Alpes-de-Haute-Provence) et de David WEINBERGER (chercheur de l’institut) lors de la table-ronde consacrée à la délinquance régionale.
>En savoir plus

>Communiqué de presse
>Article "Formation Sécurité justice au menu des élus locaux"


EXERCICE DE GESTION DE CRISE AU PROFIT DES AMBASSADEURS
DU 2 AU 3 FÉVRIER - ÉCOLE MILITAIRE

Exercices
Formation des Ambassadeurs à la gestion de crise au cours de 2 exercices de mise en situation, dans le cadre du partenariat avec le MAEDI et le Centre de crise et de Soutien (CDCS)

.

 
LA RADICALISATION COMME CONSTRUCTION POLITIQUE
LE 02 FÉVRIER - PARIS
Conférence
Romain Sèze, chercheur au département « Études et recherches » de l’INHESJ : états généraux contre la radicalisation du ministère de la Justice.
 
GESTION DE CRISE AU PROFIT DE LA CHAÎNE DE COMMANDEMENT TERRITORIALE
DU 31 JANVIER AU 1er FÉVRIER - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
Cette formation permet aux membres du corps préfectoral (Préfets, sous-préfets et directeurs de cabinet), les commandants de groupement de gendarmerie (leurs adjoints ou les officiers «opération»), aux directeurs départementaux des services d’incendie et de secours, (leurs adjoints et officiers en charge des opérations ou de la planification), ainsi qu’aux directeurs départementaux de la sécurité publique ou leurs adjoints (responsables territoriaux des autres services opérationnels de la Police nationale) et certains personnels de direction ou de structures dépendant d’autres ministères (santé, MEDDE, défense...) de s’entraîner ensemble pendant 2 jours au cours d’exercices de mise en situation de crise. Ils peuvent ainsi appréhender la spécificité des crises complexes (NRBC, risques technologiques, naturels, sanitaires...), apprendre à construire la décision au sein d’un Centre opérationnel départemental, se confronter à la prise de décision sous contrainte et à la communication de crise.

 
DÉLÉGATION IRAKIENNE                                                                                   
LE 31 JANVIER - ÉCOLE MILITAIRE
Visite
Mme Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l’INHESJ a reçu M. Haydar SULTAN, Conseiller diplomatique auprès du Ministère des Affaires étrangères irakien,  actuellement en visite en France dans le cadre du programme "personnalités d'Avenir" du MAEE.
 

CYCLE DE CONFÉRENCES SÉCURITÉ-JUSTICE
LE 30 JANVIER - 75006 PARIS -
CENTRE ASSAS
Conférence
Dans le cadre du cycle de conférences sur la sécurité et la justice proposé par l’Institut d'Études Judiciaires (IEJ) de l'université Paris 2 et l’INHESJ, Romain SÈZE, chargé de recherche à l'INHESJ, est intervenu sur le thème "La prévention de la radicalisation : la fabrication d'un nouveau paradigme sécuritaire" au 92 rue Assas, amphithéâtre 1.

CANNABIS : SANCTIONNER, DÉPÉNALISER, LÉGALISER ? SAINT-OUEN, UNE VILLE SOUS EMPRISE ?
LE 25 JANVIER - 93400 SAINT-OUEN - 1 rue Charles Garnier

Débat
Dans le cadre des débats Art et Société de Mains d'OEuvres, David WEINBERGER, chercheur à l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice, est intervenu à 19h sur le thème " Cannabis : sanctionner, dépénaliser, légaliser ? Saint-Ouen, une ville sous emprise ?". Thème qui fait suite à la publication d'un ouvrage de Claire GUÉDON et Nathalie PERRIER "Une ville sous emprise, Saint-Ouen ou la loi du cannabis", faisant le portrait des acheteurs de cannabis qui défilent en continu.

TRACK DE SPÉCIALISATION « ECONOMIC SECURITY»
DU 23 au 27 JANVIER - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
Le Département Intelligence et sécurité économiques de l’INHESJ a reçu quatorze étudiants de la SKEMA Business School afin effectuer un Track de Spécialisation « Economic Security » dans le cadre du Master of Science « International Strategy & Influence ». Créée en 2014, ce Track de 60 heures axé sur la sécurité économique permet aux étudiants d’en appréhender les enjeux majeurs et développer leurs connaissances et savoir-faire opérationnels dont ils auront immanquablement besoin dans leurs fonctions à venir.


 

FORMATION À LA GESTION DE CRISE AU PROFIT DES ELEVES DE L’ECOLE NATIONALE D’ADMINISTRATION (ENA)
DU 23 AU 25 JANVIER - STRASBOURG
Formation

Le département Risques et crises a dispensé une formation partagée entre théorie et pratique (exercices de mise en situation et médiatraining) afin de :
- sensibiliser les stagiaires au fonctionnement des services publics face à une crise majeure, dans le cadre de l’activation d’un Centre Opérationnel Départemental (COD) ;
- tester la capacité à s’organiser (définir les rôles de chacun, travailler en équipe) ;
- évaluer l’aptitude à distinguer l’essentiel de l’accessoire face à un flot d’informations continu et à prendre des décisions de bon sens et réalistes ;
- apprécier la capacité à prendre du recul face à l’évènement et à anticiper l’évolution de la situation ;          
- estimer la compétence à gérer la communication de crise.
 
FONDAMENTAUX DE LA GESTION DE CRISE AU PROFIT DE LA CELLULE D’APPUI AUX SITUATIONS D’URGENCE (CASU) DE L’INERIS
LE 19 JANVIER - VERNEUIL-EN-HALATTE
Formation
L'INERIS (Institut national de l’environnement industriel et des risques), a rappelé les fondamentaux de la gestion de crise à ses ingénieurs d’astreinte et chefs opérations.
 
SESSION NATIONALE « SÉCURITÉ ET JUSTICE »
LE 18 JANVIER - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
Journée de sensibilisation aux fondamentaux de la gestion de crise, au profit des auditeurs de la session nationale « Sécurité et Justice ».
 
"DES ÉTOILES À LA BIODIVERSITÉ"
LE 17 JANVIER - ÉCOLE MILITAIRE - AMPHITHÉÅTRE FOCH
Conférence
Sommes-nous seuls dans l’Univers ? Voyager dans le temps, est-ce possible ? Les univers parallèles existent-ils ?
Le Monde présente Voyage dans le COSMOS, une collection de livres parrainée par Hubert Reeves pour percer les secrets de l’Univers et comprendre les découvertes les plus récentes.
À l'occasion du lancement de la collection, le Monde en partenariat avec l'INHESJ, organise une conférence animée par Pierre BARTHELEMY, journaliste au Monde, avec Hubert REEVES sur le thème "Des étoiles à la biodiversité".

    
 

SESSION NATIONALE "SÉCURITÉ ET JUSTICE"
DU 17 AU 20 JANVIER

Séminaire "migrations"
Les auditeurs de la 28e session nationale ont suivi plusieurs séquences sur la thématique des défis migratoires. Universitaires de haut niveau, cadres de directions ou d’offices centraux, attachés de sécurité intérieure : les intervenants débattront de tendances générales (frontières, urgence humanitaire, intégration économique des migrants, statut de l’enfant), comme de points d’actualité plus précis (enjeux géopolitiques de la Libye ou de la Grèce, problématique de Calais).
Le vendredi, la matinée commune avec l’IHEDN développera la dimension européenne de la crise migratoire actuelle.
Les auditeurs se sont rendus à Roissy,  au centre de rétention administratif de Vincennes ou dans l’entreprise SAFRAN, ainsi que dans les compagnies et centre de crise de la préfecture de police, et ont participé eux même à un exercice de gestion de crise mis en place par le département Risques et crises de l’Institut. Certains ont accompagné de nuit des compagnies des brigades de sapeurs-pompiers de Paris ou un groupement de gendarmerie francilien.


Groupement de gendarmerie de Versailles

 

SESSION NATIONALE « MANAGEMENT STRATÉGIQUE DE LA CRISE »                                                                                    
DU 16 AU 20 JANVIER - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
Quatrième séminaire de la session « Management stratégique de la crise » dédié à la communication de crise, avec notamment une intervention d’Emmanuel BLOCH (Thales) et des visites à la Maison de la Radio et au Centre de crise SNCF.
Joy DRUSCHER, responsable de la communication de crise de la SNCF entouré par les auditeurs.
 
SESSION NATIONALE «PROTECTION DES ENTREPRISES ET INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE»                                                                               

DU 16 AU 20 JANVIER - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
Dans le cadre de la 20ème Session nationale spécialisée, les auditeurs ont pu suivre dans la semaine du 16 au 20 janvier 2017, un séminaire dédié à la sécurité des usages numériques. Ces derniers ont abordé les problématiques majeures auxquelles nous allons devoir faire face à l’avenir dans ce domaine. L’objectif du séminaire fut de découvrir l’envers du décor de l’ensemble de ces possibilités qui nous sont offertes aujourd’hui par les nouvelles technologies et les nouveaux usages numériques.
Au cours de cette semaine très dense, les auditeurs ont eu l’occasion de bénéficier notamment des interventions de l’ANSSI, la DGSI, le pôle cybercriminalité du TGI de Paris ainsi  que de l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC).

 
DÉFIS N°7                                                                                            
JANVIER - PARIS
Publication
Le département Intelligence et sécurité économiques de l'INHESJ a publié le septième numéro de la revue Défis concernant "L'entreprise face au terrorisme".
"Comment éviter la tentation de la fracture sociale, identitaire et religieuse ; acte précurseur de la guerre civile ?" C’est l’une des questions posées par Diane de LAUBADÉRE, rédactrice en chef de la revue Défis, dans ce Numéro 7 consacré à « L’entreprise face au terrorisme ». La revue Défis montre une nouvelle fois que  "la prise de conscience de l’ensemble des risques et menaces qui pèsent actuellement sur les entreprises est en effet un enjeu majeur pour l’avenir économique et le développement de nos territoires" comme le souligne Angélique LAFONT, chef du département Intelligence et sécurité économiques.

 

 

 

 


>Télécharger DéfIS

DÉLÉGATION ÉQUATORIENNE                                                                                   
LE 13 JANVIER - ÉCOLE MILITAIRE
Partenariat
Mme Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l’INHESJ a reçu M. Mauro TOSCANINI SEGALE, recteur et M. Tito DELGADO, conseiller Sécurité de l’Universidad Catolica de Santiago de Guayaquil (USCG) de la République d’Equateur. La délégation équatorienne est en France afin de rencontrer d’éventuels partenaires dans le cadre de la création d’un cycle sur la sécurité internationale.
 
 
De gauche à droite : la délégation équatorienne, Hélène CAZAUX-CHARLES entourée de Déborah ALIMI et Nacer LALAM, chercheurs au département.
 
EXERCICE DE GESTION DE CRISE AU PROFIT DES CONSULS GÉNÉRAUX                                                                                          
LE 12 JANVIER - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
Formation des Consuls généraux à la gestion de crise, dans le cadre du partenariat avec le MAEDI et le Centre de crise et de Soutien (CDCS).
 
"LES VIOLENCES ET LES INCIVILITÉS RECENSÉS DANS LE FOOTBALL AMATEUR"                                                                                       
LE 12 JANVIER
Publication
En 4 pages, la note de l'ONDRP vise à donner au lecteur un éclairage synthétique sur une problématique liée à la délinquance. Ce neuvième numéro, réalisé par Camille VANIER, présente "les violences et les incivilités recensées dans le football amateur" pour la saison 2015/2016.
 
LA PRÉVENTION DE LA RADICALISATION : QUELS ENJEUX POUR LES TERRITOIRES ?
LE 10 JANVIER - PARIS
Conférence
Romain Sèze, chercheur au département Études et recherches de l’INHESJ, a répondu à la problématique de la prévention de la radicalisation et des enjeux pour les territoires, pour l'Association nationales des auditeurs de l'INHESJ.
 
RAPPORT ANNUEL SUR "LES CRIMES ET DÉLITS DANS PARIS ET LE GRAND PARIS"                                                                                  
LE 03 JANVIER
Publication
Une fiche thématique du rapport annuel sur "les crimes et délits dans Paris et le Grand Paris" a été réalisée par Jean-Luc BESSON.
>Revue de presse
>Télécharger la fiche